Fibre : des zones AMII récupérées par SFR, sans conséquence pour les clients Free

0

Le transfert de propriété de plusieurs zones fibre dites AMII, d’Orange vers SFR, n’aura aucune incidence sur les clients Free.

Orange et SFR sont parvenus à un accord autour de la répartition des zones AMII (moyennement denses) en France. 238 communes changent de statut : dans le cas le plus courant, il s’agit de villes actuellement couvertes en fibre par Orange, qui seront rétrocédées à SFR dès le 1er janvier 2019. Concrètement, SFR récupérera l’intégralité des éléments constituant le réseau de fibre optique : points de mutualisation, points de branchement et fibre à proprement parler.

Ce scénario avait de quoi inquiéter les abonnés freenautes à la fibre. En effet, pour proposer ses offres Freebox en zones AMII, Free s’appuie sur un accord de co-investissement avec Orange — qui lui permet d’exploiter le réseau fibre de l’opérateur historique, dans ces villes. En revanche, le trublion ne dispose d’aucun accord avec l’opérateur au carré rouge pour l’heure : dès lors, quid du sort des abonnés Free dans ces communes récupérées par SFR ?

Rien ne change, pour les abonnés existants comme pour les nouveaux venus

La réponse est simple : la continuité de service est assurée. En pratique, rien ne change pour les clients Free. En coulisses, un intermédiaire vient s’ajouter à la chaîne : Free continuera de louer son réseau à Orange, qui louera à son tour son accès à SFR. Et, pour les futurs abonnés, les zones transférées à SFR resteront éligibles chez Free…

Dans le cas plus rare des zones faisant le parcours inverse (récupérées à SFR par Orange), Free pourra commencer à venir proposer ses abonnements fibre, là où il ne le pouvait pas précédemment. C’est donc tout bénéf’ pour l’opérateur.

À terme, Free ne désespère pas de signer un accord de co-investissement directement avec SFR, ce qui rendrait de telles problématiques caduques tout en permettant à l’offre FTTH Freebox d’accroître son éligibilité à travers le territoire français.

via Échos du net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum