Déploiement de la fibre optique en milieu rural

11

la fibre, c’est bon pour le transit

Dans le cadre du « grand emprûnt » en faveur du numérique, le Premier Ministre François Fillon a confirmé ce lundi l’engagement de l’Etat dans le déploiement des réseaux de fibre optique.

Si le déploiement de réseaux fibre dans les grandes villes à forte densité de population est assuré par les opérateurs eux-mêmes, l’Etat et les collectivités devront aider à la construction de ces réseaux dans les zones moins peuplées.

Pour ce faire, l’Etat a sélectionné sept projets pour expérimenter le déploiement de réseau fibre optique jusqu’à la maison (FFTH) dans des zones «  moins denses « .

Les projets retenus :

- Mareuil-sur-Lay (Vendée)

- Saint-Lô (Manche)

- Issoire (Puy-de-Dôme)

- communauté de communes Coeur de Maurienne (Savoie)

- Chevry-Cossigny (Seine-et-Marne)

- Aumont-Aubrac (Lozère)

- Sallanches (Haute-Savoie)

Et ce ne sont pas des projets à long ou moyen termes, en effet, il est prévu que ces expérimentations commencent dès le 1er semestre 2011. Les collectivités locales (Conseils Régionaux et/ou Généraux et/ou communes) participeront à la création des réseaux. Les quatre opérateurs (Bouygues, SFR, Orange et Free) seront sollicités.

Ces expériences devront montrer qu’il est tout à fait possible et rentable pour les opérateurs de s’installer dans des zones « moins denses« .

Sources : blog-fillon, DSLValley

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

11 commentaires

  1. lodadi a écrit :
    Ben si Issoire est une Zone moins dense je pense que seul mes enfants verront la fibre, nous on en est encore à la préhistoire du 512 dans nos campagnes
    La fibre en zone pavillonnaire est une arlésienne pour le moment ;) A Clermont, mis à part Numéricable (et donc aussi Bouygues), pas de "vrai" FTTH... Perso, j'envisage de déménager vers Issoire moi :D Câbler une rue avec que des immeubles d'habitation et des centaines d'habitants par immeuble est une chose, câbler (pardon "fibrer") une zone pavillonnaire en est une autre, alors oui, Issoire est moins dense dans ce sens ;)

  2. Au siècle dernier on a fini (non sans mal) par desservir chacun, où qu'il soit, en eau et en électricité. Infrastructures autrement plus complexes à installer que de la fibre optique. Et l'on ne s'est pas posé, à l'époque, la question uniquement en terme de retombée économique à court terme, mais aussi de service public et de vision de l'avenir. Compte tenu de nos moyens techniques actuels, si la volonté politique était au rendez-vous, on devrait pouvoir faire la même chose aujourd'hui avec la fibre sans difficulté supplémentaire. D'autant qu'il ne s'agit pas de simple coût, mais d'investissements. Or tout cela semble assez décousu, sans vision et projet autre que médiatique. Chacun fait son petit projet dans son coin alors qu'un grand plan sur le long terme réunissant tous les acteurs politiques (nationaux et locaux), et économiques ainsi que les consommateurs est indispensable. Comme c'est parti, il est à craindre que l'on va bientôt se retrouver avec un patchwork incohérent qui coûtera encore des milliards et des années supplémentaires à unifier.

  3. Quand je pense que ces villes peu -voir même très peu- denses, majoritairement pavillonaires auront la chance d'être fibrées avant les zones pavillonaires denses. Un comble. 1 idée 2 mesures : _Tu vis en zone dense : on fibre les HLM/immeubles. T'as une maison ? Non mais tu sais combien ça coûterait de te fibrer ??! _Tu vis en zone peu dense : on fibre ton pavillon. Alors ? Heureux ?! Note : il est à ce jour -je crois- toujours demandé l'avis du syndic/copropriétaires pour avoir la fibre. Donc je dois techniquement me nommer syndic et/ou copropriétaire de mon pavillon ? Ahah.. ahah... hum. Note 2 : Ce sont environ 180 000 maison qui sont construites chaque année en France. Faites le calcule (un ménage qui vit dans une maison -neuve ?-, c'est au moins 3 personnes) Alors messieurs les opérateurs, une fois les immeubles des grandes villes et les maisons de campagnes de ces mêmes propriétaires fibrés, vous pensez à nous hein ? Quelques millions de Français qui avons eu le malheure de vouloir vivre dans le grand luxe d'une modeste maison.

  4. C'est quoi le problème avec Issoire ??? c'est dingue ca, ces messieurs des grandes villes pour une fois ne passeront pas avant les bouzeux de la campagne ??? roooh la la c'est pas bien !!!!! ET BEN SI C'EST BIEN ! Ca permet de remettre un peu tout le monde au même niveau, ca vous vexe ??? Franchement ca me fait plaisir !!!! et si on pouvait continuer a vous vexer longtemps ca vous ferait un peu descendre ! Non je n'habite pas Issoire, oui j'habite a 10km d'Issoire et je n'ai que du 2meg car mon NRA n'est pas fibré et je suis TRES content pour les Issoiriens et très content de voir la réaction que cela provoque chez les GRANDS citadins ! Sur ce... mes salutations bien basses.

  5. La montagne accouche d'une souris... 7 projets pour experimenter ???? je vois pas a quoi sert cette experimentation y'a des collectivites locales qui ont deja mis en place un reseau fibre meme en milieu rural comme e-tera en midi pyrénées C'est pseudo experimentation de l'etat est surtout un écran de fumée pour ne pas dire que l'etat n'a pas les moyens financiers de fibré la france et que vu l'endentement de la France les acheteurs du grand emprunt ne se bouscule pas au portillon... et vu le tsunami de la crise qui est devant nous.... le grand emprunt on en parle plus dans un an vous parriez ? Mais bon la crise qui est devant nous a peut etre du bon... En France dans les années 30, suite a la crise de 1929 l'etat Français a lancer une politique de grand travaux et on a electrifier la France. Esperons que la crise qui a demarrer en 2008 et qui se terminera dans quelque années obligera l'etat a lancer une politique de grand travaux en France.

  6. marcelpinto a écrit :
    C'est peut-être hors contexte mais ... Je suis Parigo et dans mon immeuble, SFR a cablé verticalement depuis plus d'un an. Entre temps Monsieur ORANGE a cablé Verticalement mon immeuble. Aujourd'hui j'ai le choix de prendre la Fibre chez Le GRAND ORANGE mais pas chez SFR pour cause de non mutualisation de la fibre. 'j'ai appelé SFR et nada tant qu'ils non pas conclu de contrat de mutualisation. Pour finir, je pense que dans les grandes villes, c'est déjà impossible d'avoir la fibre avec le fournisseur de sont choix, en milieu rural c'est pour dans 50 ans la fibre. A quand l'obligation de part l'état à la mutualisation de la Fibre. un Abonné FREE depuis + de 10 ans et qui attends les promesses de free Fibre( ils ont été les premiers à l'annoncer et je pense qu'ils seront les derniers à me la proposer). J'ai pas besoin de la Freebox V6 que tout le monde attends, j'ai juste besoin que la mutualisation de la fibre pour que les freenautes puissent utiliser la fibre Donc parler de la fibre par ces grands seigneurs haut placés en milieu rural, c'est ce que j'appelle se faire mousser....
    Si tu peux avoir la fibre... de quoi tu te plains ? Tu prends la fibre chez ORANGE (vu que c'est ORANGE qui t'a fibré). Et le jour où la mutualisation sera effective, t'iras voir chez SFR... Free j'en doute... car meme avec la mutualisation... ca m'étonnerait qu'il sera partout en France rapidement... Il faut être réaliste et prendre l'opérateur qui passera le premier. C'est comme avec l'ADSL... le jour où le gouvernement détendra les conditions, la concurrence pourra s'ouvrir. Là c'est un peu le point mort je dirais. Alors au lieu de rêver notre vie en fibre, vivons nos rêves dès aujourd'hui !

  7. Réagir sur le forum