Bilan sur le déploiement de la fibre optique

21

L’ARCEP faisait le point ce matin, mardi 7 avril, sur les expérimentations en matière de mutualisation des réseaux fibre menées depuis janvier 2009, sur le territoire français.

Il n’y aurait que 40 000 abonnés au FTTH en France.

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de la prospective et du développement de l’économie numérique, et Jean-Claude Mallet, président de l’ARCEP, ont réuni ce matin 7 avril les acteurs engagés dans le déploiement des réseaux à très haut débit pour faire un point d’étape sur les expérimentations en matière de mutualisation des réseaux fibre, menées, depuis janvier 2009, sur le territoire français.

Cette réunion a ensuite permis de présenter aux représentants des collectivités locales et aux opérateurs les orientations principales qui se dégagent de cette première phase.

Il n’y a que 40 000 abonnés au FTTH en France.

On comptait 20.000 immeubles raccordés à la fibre optique au 31 décembre 2008, ce qui représente 550 000 logements éligibles au très haut débit, selon le rapport publié ce matin par l’ARCEP. À l’heure actuelle le nombre d’abonnés à la fibre optique tous opérateurs confondus se chiffre à 170 000, mais seulement 40 000 abonnés sont en FTTH, les 130 000 restants sont connectés en FTTB (essentiellement Numéricâble avec la fibre optique jusqu’au pied de l’immeuble puis en câble coaxial vers l’abonné). L’Arcep estime que 3 à 4,5 millions de foyers se trouvaient à proximité d’un réseau fibre optique au 31 décembre 2008.

Les opérateurs se concentrent sur les zones rentables.

Le déploiement de la fibre optique par les principaux opérateurs concerne une quarantaine de villes et agglomérations en France.
Les opérateurs tels que Free ou SFR se déploient principalement là où il existe des solutions alternatives aux infrastructures de France Telecom, comme les galeries visitables du réseau public d’assainissement à Paris.

L’AVICCA a également publié ses commentaires concernant les collectivités pour généraliser le très haut débit à une échéance fixée à 10 ans : Dix ans pour généraliser le très haut débit.

En dehors de l’hexagone on, voit l’Australie investir dans la fibre optique pour près de 23 milliards d’euros pour ses 20 millions d’habitants afin d’équiper 90 % des foyers australiens d’ici 2016. A lire également : Fibre optique : 90 % des foyers australiens équipés d’ici 2016.

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

21 commentaires

  1. Le problème c'est que c'est bien beau de parler d'immeubles fibrés mais faut surtout savoir si les offres commerciales sont là. Parce que Free a demandé a notre syndic il y a 2 ans pour fibrer l'immeuble, cela a été accepté en AG il y a 2 ans, ils ont fait (selon eux en tout cas) les travaux de fibrage vertical début 2008, et depuis plus de nouvelles. Si on demande à la hotline ils disent qu'il faut remplir les infos syndic. Sauf qu'on en est plus là ...

  2. En même temps, il faudrait qu'on se base sur une seule technologie pour que ça avance. Je crois que ce projet est trop flou à l'heure actuel. Quand on voit d'un coté free qui propose le FTTH et FT, Numéricable qui propose le FTTB. On se doute bien que lorsqu'ils se croisent dans le déploiement dans une ville, ça fait des étincelles. Résidant à Rouen, je n'espère même pas avoir la fibre d'ici peu...

  3. Pour ma part j'ai envoyé un mail à FREE pour leur signaler que SFR venait de câbler tous les appartements de mon immeuble (2 fibres, une pour leur offre, l'autre pour un autre FAI) et en fera de même à trés courte échéance pour tous les autres immeubles de l'OPAC de PARIS (+ de 100.000 logements). Je leur ai demandé s'il y avait un accord entre SFR et FREE, ce qui me permettrait d'avoir accés au trés haut débit tout en restant chez FREE; silence radio, comme d'habitude la communication chez FREE est inexistante. Tant-pis pour eux, je passerai chez SFR!!!

  4. Pardon mais vous n'avez manifestement pas lu ce dossier, qui contient pourtant des informations nouvelles et déterminantes, même sans date prévisionnelle pour l'entrée en vigueur de la mutualisation.

  5. bonjour Au Plessis Robinson, la ville à été cablée par NOOS et repris par Numéricable. Dans l'immeuble ou j' habite, la fibre optique arrive bien dans le sous_Sol, mais après pour ceux qui veulent le branchement, Numéricable reprend le Coax 75 Ohms des antennes râteau sur le toit. Alors à quand l'accord de façon à ce que Free puisse venir câbler les gens en fibre optique et garder la TV par antennes sur le toit.

  6. un simple freenaute le

    Timi : que pouvaient-ils te dire sinon que justement, la mutualisation n'est pas encore en place ? Les nouvelles données ici sont très bonnes, c'est bien, mais pour le moment c'est encore une question de mois.

  7. Timi75 a écrit :
    Pour ma part j'ai envoyé un mail à FREE pour leur signaler que SFR venait de câbler tous les appartements de mon immeuble (2 fibres, une pour leur offre, l'autre pour un autre FAI) et en fera de même à trés courte échéance pour tous les autres immeubles de l'OPAC de PARIS (+ de 100.000 logements). Je leur ai demandé s'il y avait un accord entre SFR et FREE, ce qui me permettrait d'avoir accés au trés haut débit tout en restant chez FREE; silence radio, comme d'habitude la communication chez FREE est inexistante. Tant-pis pour eux, je passerai chez SFR!!!
    J'ai eu plus de chance que toi... chez moi c'est FT qui est au pied de l'immeuble et Free m'a répondu que je n'aurai rien avant que ce soit bien Free qui soit au pied de mon immeuble. Là où j'ai pas de chance c'est que chez moi c'est FT et pas SFR qui est à la porte et que j'ai pas 70euros à mettre dans internet (sans compter la location de la box, de la box tv, du DD, du WiFi, des CPL, ... et de l'alim... :twisted:) Bref on devrait pouvoir mettre en demeure nos opérateurs de nous fibrer si le matos est bien mis en place avec une petite amende à payer sous astreinte .... Je suis sur que leur négociation arriverait plus vite !:/

  8. un simple freenaute le

    pokeruffo : de toute façon, les infras ne sont pas encore en place. Alors mutualisation ou pas, se retrouver avec une fibre chez soi qui n'aboutit à rien 2km plus loin, pas mal connaissent ça à Paris, c'est très nul ;)

  9. Réagir sur le forum