Télévisions déconnectées

14

Pour débuter la semaine, une simple réflexion autour des télévisions connectées et de la bataille qui s’annonce. On a vu, cette semaine, l’officialisation d’un accord entre l’ensemble des grandes chaînes françaises, largement à leur propre avantage…

Avec la signature de l’ensemble des 19 chaînes de la TNT nationale, on remarquera une unité rarement vue dans un milieu où les acteurs n’hésitent pas, en temps habituel, à se dénoncer et à se faire la guerre à grands coups d’interviews, quand ce n’est pas en justice. Des grandes historiques aux petites nouvelles de la TNT, en passant par la chaîne cryptée ou le service public, ils sont tous unis… contre nous !

Avec cette charte, les chaînes osent désormais exiger publiquement l’impensable : prendre le contrôle de nos télévisions pour nous empêcher d’y faire ce que l’on souhaite. Non, ce n’est pas exagéré : toutes les interactions possibles et imaginables, si elles ne sont pas expressément validées par la chaîne affichée, sont interdites… même s’il s’agit d’un « choix paramétré par le téléspectateur lui-même » !

Adieu, la télévision du futur vous avertissant d’un nouvel e-mail ou vous permettant de chatter sur MSN pendant un programme…

Et pour cela, les chaînes disposent d’un moyen de pression qu’elles n’hésitent pas à brandir : tout équipementier ou système ne se pliant pas à leurs exigences sera privé de services interactifs. M6 Replay et autres Pluzz ne seront accessibles que pour les gentils élèves…

Bien évidemment, malgré ce chantage, on rappellera qu’il est déjà possible de visionner des chaînes de la manière qu’on le souhaite, sur un outil révolutionnaire appelé ordinateur. Il suffit tout simplement de disposer de la télévision par ADSL (par exemple : le service multiposte de Free) ou d’une clé USB TNT. Ici, nulle protection possible : il est parfaitement possible d’utiliser les widgets de son choix à côté de la chaîne, en surimpression, etc. Et personne n’y voit rien à redire.

JPEG - 116.3 ko
S’il est possible de le faire sur un PC ou un Mac, alors pourquoi pas sur un téléviseur ?

Et qu’est-ce qu’une télévision connectée, si ce n’est un ordinateur à l’ergonomie revue et adaptée pour un usage confortable, par le biais d’une télécommande ? Avec l’intégration d’une version adaptée d’Android ainsi que la présence du navigateur Chrome, le système Google TV le prouve plus que jamais. La frontière est mince, voire inexistante…

En voulant cloisonner ce modèle naissant, les chaînes françaises cherchent, ni plus ni moins, à le tuer. Conscientes que la consommation télévisuelle tend à baisser en popularité, notamment chez les jeunes qui y préfèrent les jeux vidéo ou Internet, les chaînes cherchent à mettre un verrou à l’extension de ces pratiques — une manière de déconnecter totalement les télévisions, qui doivent rester dans « leur » univers bien cloisonné.

Tout comme elles l’avaient déjà fait (TF1 et M6 en tête) pour l’arrivée de la télévision par ADSL, tout comme elles l’avaient déjà fait lorsqu’il fut question de télévision de rattrapage… les chaînes s’enferment dans un conservatisme extrême, plutôt que de chercher à profiter de ces nouvelles solutions. Encore un bras de fer en perspective… combien on parie que l’innovation finira par l’emporter, avec le temps, une fois encore ? 😉

Retrouvez chaque semaine l’édito du lundi sur Freenews

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Des grandes historiques aux petites nouvelles de la TNT, en passant par la chaîne cryptée ou le service public, ils sont tous unis... contre nous !
    Heureusement, il reste FreenewsTV :D .

  2. Même si les propos me semblent exagérés quant à l'objectif réel visé par les signataires de l'accord (je le trouve plutôt légitime - vouloir garder le "contrôle" de la programmation), je reste assez d'accord avec l'idée qu'ils s'engagent sur une voie incertaine et que l'avenir et surtout les consommateurs décideront de la bonne direction à prendre. Le bras de fer se fera avec les équipementiers et systèmes, mais surtout avec les consommateurs. En théorie, je pense qu'on est pas loin de faire ce genre de chose. Certains disques durs multimédia (avec tuner TNT) ont des firmwares non officiels qui circulent sur le net avec des fonctionnalités supplémentaires. Par ailleurs, je ne suis pas un expert de VLC, mais je pense qu'on pourrait arriver à créer des widgets qui viendraient en surimpression de la vidéo ou diffusion en cours (et ça se trouve c'est déjà le cas). Donc, j'extrapole, mais avec un freeplayer on pourrait ainsi d'ores et déjà contrôler son affichage. L'innovation viendra-t-elle donc du consommateur et du "monde libre" ?

  3. De toute manière, les chaînes sont en train de perdre la bataille. Car en verrouillant le système, ils montrent juste qu'ils en ont peur et qu'ils ne pourront pas le maîtriser. Quoi qu'il en soit, ce sera bientôt fini de "pousser" à gogo sans se soucier d'autre chose que l'audimat. Mais ce n'est que mon avis... rendez-vous dans 10 ans pour compter les survivants ! ;-)

  4. Je me doute que les chaines vont développer leur propre système de télé connecté. mais sinon le standard HbbTV c'est il me semble de la télé connectée aussi. ZEt ça les chaines sont d'accord pour utiliser celui ci.

  5. Adieu, la télévision du futur vous avertissant d’un nouvel e-mail ou vous permettant de chatter sur MSN pendant un programme...
    Elixir associé au binding 'emotion' (permettant de manipuler des objets vidéos et notamment les flux provenant des chaînes du bouquet ADSL) permettra vraisemblablement de faire ce genre de chose sur les Freebox et les AliceBox. Il a été annoncé en cours de développement sur la mailing liste et il est présent en grande partie dans le SVN, donc sa mise à disposition ne devrait plus tarder. Quand ce sera dispo et que quelques développeurs se seront penchés sur le sujet pour nous concocter les applis qui vont bien, la seule contrainte serait alors de ne plus regarder la TV via l'interface habituelle de la Freebox mais au travers d'un programme qu'on lancerait depuis le FreeStore.

  6. L'industrie du disque a démontré avec force ce que donnait une industrie qui freine le progrès des 4 fers. La télévision Française vient donc de signer son arrêt de mort, les diffuseurs de contenu vont se multiplier et le temps n'est pas loin où les producteurs s'adresseront à d'autres diffuseurs ou directement au spectateur coupant ainsi les chaînes de l'essentiel de leur contenu. Tant pis pour eux.

  7. nouknouk a écrit :
    Adieu, la télévision du futur vous avertissant d’un nouvel e-mail ou vous permettant de chatter sur MSN pendant un programme...
    Elixir associé au binding 'emotion' (permettant de manipuler des objets vidéos et notamment les flux provenant des chaînes du bouquet ADSL) permettra vraisemblablement de faire ce genre de chose sur les Freebox et les AliceBox.
    Sauf si les chaînes refusent, et il me semble qu'elles ont été très claires à ce sujet. Ce qui manque n'est pas la possibilité technique de le faire...

  8. yoann007 a écrit :
    Sauf si les chaînes refusent, et il me semble qu'elles ont été très claires à ce sujet. Ce qui manque n'est pas la possibilité technique de le faire...
    On est d'accord, mais ce que regardent les chaînes ce sont les interfaces officielles intégrées dans chaque box car ce sont celles que 99% des spectateurs utilisent. Elles ne vont certainement pas aller fouiller dans le FreeStore pour faire la chasse aux applis permettant de regarder leur flux et qui serait utilisée par 2% des abonnés maximum. C'et exactement la même chose pour la tv sur PC de ton screenshot: ils ferment les yeux car comparé à l'usage courant de la TV via la box, l'utilisation sur le PC est marginale.

  9. Tv connectées, je ris. C'est de la merde. il n'y a aujourd'hui aucun risque. Je possède un LCD PHILIPS dlna et freebox. les programmes disponibles sont nuls aussi bien en qualité vidéo qu'en qualité tout court. D'une lenteur!

  10. Réagir sur le forum