Stéphane Richard confirmé pour un 3è mandat à la tête d'Orange

Stéphane Richard confirmé pour un 3è mandat à la tête d’Orange

0

Sans surprise, Stéphane Richard a été reconduit à son poste de PDG d’Orange par les actionnaires.

Aux manettes d’Orange depuis 2010, Stéphane Richard conserve son poste pour encore quelques années. Le vote des actionnaires en assemblée générale, vendredi 4 mai, était attendu comme une simple formalité après le feu vert du conseil d’administration en février. De fait, l’homme d’affaires a été élu à une majorité écrasante : 88,62% des voix lui permettent de rempiler pour un nouveau mandat, de quatre années supplémentaires.

Stéphane Richard conserve donc la confiance de l’État, et ce malgré les changements successifs de majorité à la tête du pays, relève l’AFP. Crédité d’un beau bilan, Stéphane Richard est perçu comme l’homme qui est parvenu à maintenir l’opérateur historique en excellente santé, face à la déferlante Free Mobile en 2012.

En filigrane, le spectre de l’affaire Tapie

Si rien ne s’oppose à la réélection de Stéphane Richard, celui-ci s’est toutefois engagé à démissionner en cas de condamnation personnelle dans le cadre de l’affaire Tapie. Un rappel s’impose : avant de prendre les manettes de l’opérateur historique, Stéphane Richard a notamment officié en tant que directeur de cabinet pour la ministre de l’Économie, Christine Lagarde, entre 2007 et 2009. En 2007, le ministère a procédé à un arbitrage en faveur de Bernard Tapie, permettant à ce dernier d’empocher 403 millions d’euros pour régler le litige du Crédit lyonnais et de la vente d’Adidas.

Mis en examen en 2013, Stéphane Richard a été renvoyé en correctionnelle. Il est accusé de « complicité d’escroquerie » et « complicité de détournement de fonds publics ». Le procès devrait, en tout état de cause, avoir lieu courant 2018.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum