Martin Bouygues ne vend ni Bouygues Telecom, ni sa femme

0

Lors de la présentation des résultats de son groupe, Martin Bouygues a réaffirmé son intention de ne pas vendre Bouygues Telecom, qu’il considère même plutôt comme un « acheteur naturel » potentiel.

Malgré les difficultés, Bouygues ne vendra pas sa filiale télécoms, du moins selon Martin Bouygues. « Vous vendriez votre femme, vous ? » a-t-il lancé à son audience, lors de la présentation des résultats du groupe, mercredi. Provocateur comme jamais, il balaye d’un geste les rumeurs lui prêtant des volontés de rapprochement avec SFR-Numericable, ou pire, avec l’ennemi juré Free. « Bouygues Telecom est l’acheteur naturel de Free, de SFR et même d’Orange », clame-t-il.

Le PDG, qui n’a jamais sa langue dans sa poche, met en avant les profondes métamorphoses apportées à Bouygues Telecom, notamment sur le plan tarifaire avec une offre Bbox à prix réduit : l’opérateur « est aujourd’hui le price maker dans le fixe », affirme-t-il. Une nouvelle occasion pour lui de s’en prendre à nouveau, publiquement, aux marges réalisées par Free sur son offre fixe : « plus de 40% ». Et de saluer les déclarations publiques de Sébastien Soriano, le nouveau président de l’ARCEP, qui a « une conception plus saine de la concurrence » : ce dernier a, en effet, récemment annoncé vouloir organiser le « sevrage » de l’itinérance de Free Mobile.

Source : Challenges
Photo : kiki99 (sous licence Creative Commons BY-NC-ND 2.0)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.