L’arrivée de Free Mobile en Italie agite les analystes

2

Sauf grosse surprise, Free Mobile sera bien le quatrième opérateur mobile en Italie. Son arrivée prévue affole d’ores et déjà les analystes, qui dégradent leur recommandation sur Telecom Italia.

Bientôt opposé à Free Mobile, Telecom Italia voit son objectif de cours rabaissé par le broker Oddo, qui estime que « l’horizon s’obscurcit brutalement » pour l’opérateur. L’analyste réduit sa recommandation sur l’opérateur, qui passe de « Achat » à « Alléger ».

En cause, un contexte concurrentiel défavorable en Italie : avec la fusion annoncée de H3G (Hutchison) et Wind (Vimpelcom), l’arrivée d’Enel Open Fiber, un solide concurrent sur la fibre optique jusque là chasse gardée de Telecom Italia, et bien sûr le bouleversement annoncé par l’arrivée de Free, qui entend bien casser les prix des forfaits tout comme il l’a fait en France.

En marge de cette information, Xavier Niel (fondateur et actionnaire majoritaire de Free) a fait savoir qu’il allait céder sa participation minoritaire et indirecte au sein de Telecom Italia, afin d’éviter tout conflit d’intérêt lorsque Free débarquera en Italie. Vivendi demeure, pour sa part, actionnaire majoritaire.

via L’AGEFI

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Réagir sur le forum