Jean-René Cazeneuve dément à sa façon les rumeurs de rachat de Bouygues Telecom

1

Bouygues Telecom n’a cessé de le répéter ces derniers mois : malgré les rumeurs, il n’est pas à vendre et souhaite continuer son chemin seul.

La semaine précédente, des rumeurs insistantes portaient sur le possible rachat de Bouygues Telecom par le groupe SFR-Numericable pour quelques 8 milliards d’euros. C’est certainement à celles-ci que Jean-René Cazeneuve, DG adjoint commercial de l’opérateur, a tenu à répondre sur Twitter :

Sans indiquer directement à qui il fait référence, il dénonce « les pourvoyeurs de rumeurs » et laisse entendre que Bouygues a toujours bien l’intention de poursuivre ses activités en solo.

La consolidation des télécoms français, voulue notamment par Orange, se heurte désormais à un problème concurrentiel : pour autoriser le rapprochement entre deux acteurs et ainsi créer un « super-opérateur » en nombre d’abonnés, les régulateurs demanderont sûrement des concessions en faveur de Free… qui, lui, s’est déjà positionné contre toute forme de consolidation. Le trublion endosse donc un rôle d’arbitre qui lui permet, s’il le souhaite, de tuer dans l’œuf toute tentative de fusion sur le marché…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Vu leurs conquêtes sur le fixe de ses derniers trimestres, les acheteurs ont intérêt à se dépecher. Bientôt le prix sera inabordable pour beaucoup de petits acteurs. 

  2. Réagir sur le forum