Cinéday: Orange change (encore) les règles du jeu

3

L’option Cinéday, qui permet aux abonnés mobiles Orange de bénéficier d’une place de cinéma gratuite pour une achetée chaque mardi, change de règles.

Les modifications apportées à Cinéday par l’opérateur historique ont progressivement rendu cette option de moins en moins attractive. Après avoir en avoir privé les utilisateurs de Sosh, Orange a mis en place un quota de places hebdomadaire, au grand dam de la communauté. Résultat : dès leur disponibilité le mercredi matin, les places mises à disposition pour le mardi suivant sont maintenant toutes réservées en quelques minutes, et l’échange de codes — voire leur vente sur le marché noir — est monnaie courante.

Orange va donc revoir son système de réservation : à compter du 4 novembre, les places ne seront plus disponibles 6 jours à l’avance, mais le mardi même de la séance, dès 8h du matin. Avec ce nouveau changement, l’opérateur espère voir moins d’utilisateurs réserver un code à l’avance « au cas où », afin de réserver les places en priorité à ceux qui comptent réellement aller au cinéma le jour même.

Ce système n’en reste pas moins faillible : avec un nombre de places assez restreint, allant de 20 à 40 000 codes disponibles chaque semaine, l’application Cinéday continuera à être prise d’assaut dès l’ouverture des réservations. Et fera systématiquement des déçus…

Source : Orange Info

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Free peut en profiter pour lancer une offre ciné le freeday , cinéfree ( choisissez votre sèance et le jour  :D ) et récupérer des clients ainsi ^^
    Oui c est beau de rêver  ;D

  2. Bonjour,
    je ne savais pas que Orange offrait des places de cinéma...
    Par contre, je sais depuis peu qu'un FAI et de téléphonie mobile, que je nommerais pas, offrait à certains de ses abonnées un abonnement gratuit au magazine "L'EXPRESS", journal que le groupe à qui appartient ce FAI vient d'acheter. Pourvu qu'il n'achète pas un supermarché, il offrirait alors des légumes, ou je ne sais quoi d'autre.
    Il serait souhaitable que ces FAI et fournisseurs de téléphonie mobile se consacrent à 100 % à leur corps de métier d'origine : le service n'en sans doute que meilleur.

  3. Franchement, je ne sais pas quel manager moisi gère ça chez Orange, mais tout le monde avait vu comment ce système allait déraper.  On pourra toujours dire que c'était voulu pour faire un peu pourrir le système afin de l'arrêter à moyen terme (au vu des abus, on arrete bla bla bla) mais je ne suis pas sur que ce soit une bonne pub.
    Autant l'arrêter direct (les gens oublieront vite) ou alors faire un système de répartition simple et équitable (priorité à ceux qui n'ont pas utilisé le service depuis le plus longtemps). Leur fonctionnement actuel me semble complètement idiot.

  4. Réagir sur le forum