Orange impose des restrictions à l’option Cinéday

1

Assez populaire chez les utilisateurs d’Orange, l’option Cinéday va être soumise à des restrictions à partir de fin mai.

Proposée avec tous les forfaits mobiles de la marque, Cinéday permet de bénéficier d’une place de cinéma gratuite pour une achetée, tous les mardis. Pour cela, il suffit de retirer un code via l’application mobile dédiée (ou le site web) puis de l’indiquer lors de l’achat de sa place dans l’un des cinémas partenaires de France.

Cette option, appréciée des utilisateurs mais coûteuse pour Orange, avait déjà fait l’objet d’une première restriction en 2014 : Orange avait décidé d’en priver les clients à l’offre low cost Sosh, au grand dam de la communauté. Cette année, Orange continue à verrouiller petit à petit l’utilisation de Cinéday : à partir de fin mai, l’opérateur commencera à restreindre le nombre de codes disponibles chaque semaine. Obtenir une place via Cinéday ne sera donc plus garanti… Concrètement, un certain nombre de codes sera mis en place chaque mardi au niveau national. Au-delà de ce quota, si l’utilisateur n’a pas demandé son code, il ne sera plus en mesure de le faire. Le nombre de places mises à disposition n’est pas précisé, mais il est probable qu’il varie chaque semaine, en fonction de l’affluence en salles.

Ce changement de politique risque de faire grogner à nouveau les utilisateurs. D’autant que désormais, ces derniers seront sûrement tentés de réserver leur code le plus tôt possible, pour éviter toute pénurie, même sans être certains d’aller au cinéma ensuite. Pour cette raison, Orange prévoit la mise en place d’un système de dons de codes : un client ne souhaitant plus utiliser un code déjà réservé pourra le proposer à un autre via une page dédiée. Autant dire que les codes risquent de devenir chaque semaine une denrée rare, et que le service va prendre une toute autre tournure, loin de son confort d’utilisation originel…

Source : Orange Info

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.