4G : Bouygues Telecom annonce une couverture de 69% de la population

17

Atout mis en avant par l’opérateur depuis le lancement de ses offres 4G, la couverture du territoire, supérieure à ses concurrents, continue à prendre de l’ampleur. Bouygues Telecom annonce aujourd’hui avoir atteint 69 % de couverture de la population en 4G.

Avec plus de 6000 antennes actives, Bouygues Telecom se veut « toujours leader » de la 4G et le fait savoir dans un communiqué. Son réseau toucherait désormais 43 millions de personnes, tandis que 2527 villes sont déjà annoncées couvertes à plus de 90%.

L’opérateur, qui compte bien faire oublier l’échec de son projet de reprise de SFR la semaine passée, en profite pour publier un observatoire complet de la 4G en France, réalisé par le cabinet Arthur D. Little.


PDF - 2.6 Mo
Observatoire 4G

Bouygues Telecom / Arthur D. Little

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. Voilà encore un effet de communication assez impressionnant ...

    Quand arrêtera t-on de parler de couverture  en pourcentage de population pour parler  pourcentage de couverture territoire?

    Il est d'autant plus gonflé de parler  en pourcentage de population couverte  en tenant compte de la concentration des habitations pour la 4G étant donné que la 4G, enfin pour celle de Bouygues tout au moins, ne passe dans aucun bâtiment !!

    Il est certain qu'avant de parler de couverture 4G, il faudrait enfin pouvoir appeler sur l'ensemble du territoire. Entre Albi et Montauban, le réseau Bouygues est quasi nul depuis des années entre Gaillac et Montauban, soit près de 40 km. Quand on voit ceci, on comprend mieux pourquoi Bouygues voulait reprendre le réseau mobile de SFR puisque SFR passe sur cette portion.

    Dans les midi-Pyrénées, il n'est pas rare de sortir d'une ville et de ne plus avoir une barre de réseau.

    Bref, c'était mon coup de gueule du soir ;-)

  2. Coup de gueule ? Comme si Bouygues se souciait de Gaillac et Montauban, un peu de jugeote !! Il existe d'autre part plusieurs accords entre SFR et Bouygues, dont Iliad est exclu, qui seront sans doute renégociés pour améliorer la couverture. Une fois de plus silence abyssal du parasite ARCEP sur ce sujet.

    Par ailleurs, pourquoi se mensonge sur la 4G Bouygues qui ne passerait pas dans les immeubles ? Cela rend ridicule tout ton message. Quitte à gueuler tu pourrais te fatiguer à trouver des arguments plus sérieux.

  3. bonjour
    la ont ne parle que de téléphonie
    mais question web chez moi a Florensac  ils ne son même pas dégrouper
    quant au téléphone rien alors la 4 G ???????

  4. paddock81 a écrit :

    Voilà encore un effet de communication assez impressionnant ...

    Quand arrêtera t-on de parler de couverture  en pourcentage de population pour parler  pourcentage de couverture territoire?

    Il est d'autant plus gonflé de parler  en pourcentage de population couverte  en tenant compte de la concentration des habitations pour la 4G étant donné que la 4G, enfin pour celle de Bouygues tout au moins, ne passe dans aucun bâtiment !!

    Il est certain qu'avant de parler de couverture 4G, il faudrait enfin pouvoir appeler sur l'ensemble du territoire. Entre Albi et Montauban, le réseau Bouygues est quasi nul depuis des années entre Gaillac et Montauban, soit près de 40 km. Quand on voit ceci, on comprend mieux pourquoi Bouygues voulait reprendre le réseau mobile de SFR puisque SFR passe sur cette portion.

    Dans les midi-Pyrénées, il n'est pas rare de sortir d'une ville et de ne plus avoir une barre de réseau.

    Bref, c'était mon coup de gueule du soir ;-)


    1) Dans les Licences, la couverture s'exprime et se mesure en % de population, c'est comme ça !

    2) Étendue de la couverture présente et à venir pour la 4G LTE B-T: 6029 sites relais radio en activité, et de nombreux supplémentaires à venir dans un futur proche. Patience.

    3) Pénétration dans les bâtiments: B-T émet sur 3 bandes de fréquences en 4G LTE: 800 MHz, 1800 MHz et 2600 MHZ, dont les caractéristiques de propagation et de pénétration des matériaux sont différentes. La répartition géographique de ces émissions tient compte des densités de population, de la nature du terrain et du type des bâtiments à couvrir. C'est l'avantage de posséder un spectre étendu, pour s'adapter aux différents cas.
    Donc dire que ça ne passe dans aucun bâtiment est exagéré ...

  5. Bouygues dispose à peine de 18 mois pour intensifier ses déploiements, avant que le nouveau SFR soit en ordre de bataille :
    - sur la 4G comme précisé ci-dessus
    - sur la FTTH comme annoncé par son patron, dans les zones denses
    - sur la FTTLA qui ne peut plus être abandonnée, donc oblige à négocier avec SFR.

    Avec Iliad, en dehors du réseau 2G, c'est compliqué de trouver un terrain d'entente.  8)

  6. paddock81 a écrit :

    ...Quand on voit ceci, on comprend mieux pourquoi Bouygues voulait reprendre le réseau mobile de SFR puisque SFR passe sur cette portion...


    Euh, pas sur que Bouygues voulait le réseau de SFR uniquement pour cette portion de France... surtout que je connais des endroits en vendée où le réseau Bouygues passe mais pas SFR, donc je comprend mieux pourquoi ils ne se sont pas battus pour l'avoir  ;D :P

  7. Kami78 a écrit :

    Coup de gueule ? Comme si Bouygues se souciait de Gaillac et Montauban, un peu de jugeote !! Il existe d'autre part plusieurs accords entre SFR et Bouygues, dont Iliad est exclu, qui seront sans doute renégociés pour améliorer la couverture. Une fois de plus silence abyssal du parasite ARCEP sur ce sujet.

    Par ailleurs, pourquoi se mensonge sur la 4G Bouygues qui ne passerait pas dans les immeubles ? Cela rend ridicule tout ton message. Quitte à gueuler tu pourrais te fatiguer à trouver des arguments plus sérieux.


    Si Bouygues ne se soucie pas de Gaillac et de Montauban, il suffit d'être clair et de le mettre sur les cartes. Et oui même gaillac est déclaré en 4G pour votre information .. Aujourd'hui, il y a des zones indiqué en 4G sur la carte théorique de Bouygues ou il ni y a même pas de réseau EDGE.

    Je suis d'accord que les cartes ne peuvent pas être exacte au mètre près et qu'il peut y avoir des décrochages, mais de la avoir des zones de plusieurs km sans réseau... alors qu'elles sont indiquées comme des zones couvertes..

    Oui dire que la 4G ne passe dans aucun bâtiment est un peu exagéré.. Je corrige, la 4G ne passe dans aucune construction où je suis entré. Le signale repasse automatiquement en H ou 3G. Suite à un appel à Bouygues, mon téléphone n'est pas en cause puisque je capte très bien à l'exterieur en zone de couverture 4G.

    Oui la pénétration dans les bâtiments dépend de la fréquence, mais si il faut être parisien ou habiter Toulouse centre pour avoir la 4G dans les batiments grace aux fréquences or, je ne vois pas l'intêret du 4G.

    Bref, mon commentaire était mal tourné, ce que je voulais exprimer comme idée, c'est qu'avant d'avoir de la 4G, je préferais avoir du réseau tout court.

  8. PoilàGratter a écrit :


    Pénétration dans les bâtiments: B-T émet sur 3 bandes de fréquences en 4G LTE: 800 MHz, 1800 MHz et 2600 MHZ, dont les caractéristiques de propagation et de pénétration des matériaux sont différentes. La répartition géographique de ces émissions tient compte des densités de population, de la nature du terrain et du type des bâtiments à couvrir. C'est l'avantage de posséder un spectre étendu, pour s'adapter aux différents cas.
    Donc dire que ça ne passe dans aucun bâtiment est exagéré ...



    Bon j'ai un peu cherché à savoir si j'étais le seul dans ce cas et j'ai trouvé des explications en complément de ce que vous soulignez et qui confirme la difficulté à avoir de la 4G Bouygues dans les batiments.

    Je site Stéphane Richard, PDG d’Orange :

    "Certes, mais les antennes à 1800 MHz - fréquence utilisée par Bouygues - ne permettent-elles pas d’avoir le même résultat ? « Non, les antennes 1800 MHz n’ont ni la couverture du 800 MHz - elle est quatre fois moindre - ni le débit du 2600 MHz. Et elles ne permettent pas non plus de pénétrer à l’intérieur des bâtiments. "

    Certes c'est la concurrence qui le dit mais cela se vérifie sur le terrain. Regardons donc le nombre d'antenne 4G chez Bouygues.

    Tiens c'est étonnant, quand on vérifie le nombre d'antennes actives chez Bouygues :

    378 en 800 Mhz, 854 en 2.6 Ghz et 5537 en 1800 Mhz... (chiffres AFNR mars 2014)

    Donc si ce que dit Stéphane Richard est vrai, plus de 80% des antennes 4G de Bouygues ne permettent pas de recevoir la 4G dans les bâtiments.

    Quand au 20% restant, il suffit qu'elles émettent dans une zone où la pénétration dans les Batiments est quasiment nul comme les bâtiments avec un infrastructures métalliques (cage de faradet), en Bétons armés, sous sols, hypermarchés.... et il ne reste plus grand chose en réseau 4G dans les batiments..


    Quitte à gueuler tu pourrais te fatiguer à trouver des arguments plus sérieux.


    Mes arguments sont ils plus sérieux ??

  9. paddock81 a écrit :

    Mes arguments sont ils plus sérieux ??

    Si on constate que B.T, comme ses concurrents, a plusieurs millions de clients, difficile d'imaginer que ceux ci soient tous assez stupides pour rester chez ce fournisseur si il n'est pas capable d'assurer un minimum de communication dans les bâtiments, j'aurais donc tendance à penser que tes arguments sont totalement pipeau, en tout cas, tout sauf sérieux ;)
    J'ai été client Bouygues il y a pas mal d'années, je téléphonais dans l'ensemble sans aucun soucis, ça n'en fait pas une démonstration pour autant.

  10. Le 1800Mhz rentre moins bien dans les bâtiments, à défaut de 800MHz, peut-être que le téléphone sélectionne la 3G en lieu et place.
    Je pense que BT installera + d'antennes pour le 800MHz, mais passer du 2G à la 4G sur le 1800Mhz était certainement une solution rapide pour occuper le terrain.

  11. Réagir sur le forum