BFM TV enregistrerait 15% de perte d’audience dans le litige Free selon Marc-Olivier FOGIEL

0

Décidément, le feuilleton Free / Altice n’en finit plus et il aura fallu l’interruption de la diffusion des programmes de BFM TV dans la suite logique de la discorde, pour que Marc-Olivier FOGIEL, nouveau directeur général de l’information de la chaîne, sorte du bois et s’exprime enfin sur les conséquences concrètes engendrées par cette situation.

Si besoin était et pour rappel (au cas où cela vous aurait échappé dans les derniers jours), le Tribunal de grande instance de Paris, saisi dans le cadre d’une procédure de référé, avait enjoint Free de mettre un terme à la diffusion des chaînes issues du giron du groupe Altice, BFM TV, RMC Story et RMC découverte, sur la Freebox tant qu’une issue commerciale (à savoir une redevance) n’était pas trouvée.

En toute bonne logique et au regard de l’astreinte de 100 000 € par jour de retard imposée à l’opérateur en cas de résistance, Free mettait un terme au flux de diffusion dès jeudi soir.

Duel au soleil pour Xavier Niel et Alain Weill par médias interposés.

Cette décision était largement expliquée par Xavier Niel dans les colonnes des Echos, dans une tribune pédagogique sur le sujet et destinée à ses abonnés tout en portant le fond du débat sur la place publique.

Xavier NIEL n’éludait pas le principe d’un abonnement en sus pour l’abonné, destiné absorber le côut de la redevance imposée par le Groupe Altice si cette dernière s’avérait raisonnable et uniquement relative aux services à valeur ajoutée non pas à la télévision linéaire.

Il attirait également l’attention sur la tentative de recrutement des abonnés par SFR qui conserve et cela va de soi, le bénéfice de la diffusion des chaînes désormais indisponibles sur la Freebox.

Supposition qui était qualifiée dès hier sur BFM TV par Alain WEILL, PDG d’Altice de « provocation ».

Pêché d’orgueil semble-il, puisque c’était sans compter les conséquences directes pour BFM TV.

Et c’est sur l’antenne de l‘Instant M sur France Inter que Marc-Olivier Fogiel s’est exprimé aujourd’hui , invoquant une perte d’audience de 15% pour sa chaîne, ce qui est « beaucoup » selon ses propos.

Perte relayée sur le compte Twitter du Cabinet NPA Conseil spécialisé dans l’analyse d’audience, qui annonce quant à lui – 34,7 de parts d’audience sur les scores de diffusion de RMC Découverte et – 12,5 pour RMC Story.

Et effectivement, c’est énorme.

Le téléspectateur : le « détail » ignoré qui pourrait peser dans la balance ?

« 60 % des téléspectateurs regardent BFM par des box », indique Marc-Olivier Fogiel et « Free représente le quart [de ce public], donc mécaniquement c’est 15 % de l’audience »

Au coeur du débat portant sur la mise en place de la redevance revendiquée, un objectif de développement qualitatif devenu nécessaire au regard d’une concurrence féroce dans le domaine de l’information en continu, ce qui est le cas pour LCI, CNews et France Info.

Concurrence qui ne manquera pas à long terme de s’engouffrer dans la brèche de cette interruption des programmes, privant BFM TV d’une grande partie de sa visibilité si la situation devait perdurer, même si le téléspectateur peut toujours y avoir accès après s’être soumis cependant à quelques manipulations, via la TNT, l’application de diffusion de la chaîne ou le web.

Un accès moins évident qui ne peut qu’engendrer une certaine lassitude et la recherche de solutions alternatives beaucoup plus simples.

Un nouvel épisode qui présume d’un débat encore houleux dans les jours à venir.

Source : Numerama.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum