Sécurité : Google va faire appel à la NSA

7

Le FBI et la NASA sont également sur les rangs

Chez Google, on ne plaisante pas avec la sécurité. Après avoir récemment promis d’offrir des sommes d’argent (allant entre 500 et 1337$) à ceux qui lui rapporteraient des failles de sécurité dans son navigateur Google Chrome, le géant de l’informatique va bientôt faire appel à… la National Security Agency (NSA) américaine.

Selon les termes d’un accord toujours en cours de discussion, l’agence nationale aiderait Google à trouver d’éventuelles failles de sécurité dans ses systèmes et lui proposerait de meilleures protections anti-piratage. L’accord devrait également permettre un partage d’informations sensibles entre les deux parties. Google devra toutefois s’assurer de respecter la confidentialité de ses données usagers…

Cette annonce intervient dans un contexte toujours tendu entre Google et le gouvernement chinois. Suite à des cyber-attaques répétées à son encontre, en provenance de Chine, Google avait décidé de revoir sa politique sur la censure en janvier, menaçant même de quitter le pays si cela s’avérait nécessaire.

Source : Google News

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. salut je ne sais pas si c'est UNE BONNE CHOSE de recourir à la NSA ? ils pourraient se faire "Copie" des noms, AVANT d'en informer Google - signaleront-ils TOUTES les failles trouvées ?

  2. Vous savez, la NSA a aussi développé un module de sécurité utilisé dans le noyau Linux. http://en.wikipedia.org/wiki/Security-Enhanced_Linux Et il n'y a pas de Big Brother derrière :) C'est comme la Gendarmerie Francaise qui a contribué à la sécurité de Thunderbird 3.

  3. Moi ce qui m'étonnera toujours, c'est que tout le monde trouve normal qu'un établissement public, financé par les deniers publics, travaille pour une entreprise privée. C'est réellement sa mission ??? Ou alors ils sont tellement à la recherche de fric qu'ils font des ménages ?

  4. Bonjour c'est quand même hallucinant cette multiplication des articles présentant la NSA comme le sauveur de Google. Comme de nombreux Etats, Les USA ont effet demandé à de grosses boites informatiques une backdoor pour voir ce qui se passe. La NSA sait donc très bien ce qui c'est passé dans l'affaire Google China. La preuve : http://securiteoff.blogspot.com/2010/01/necrivez-pas-ben-laden-avec-gmail.html

  5. Réagir sur le forum