Navigateurs : IE poursuit sa chute, Chrome explose

0

Sans surprises

L’arrivée de Google Chrome dans le petit monde des navigateurs, fin 2008, semble bien avoir changé la donne. En deux ans, le leader du marché, Internet Explorer, a perdu de larges parts de marché, tandis que Firefox, après une ascension fulgurante, peine à convaincre de nouveaux utilisateurs…

Sur un graphique couvrant les deux dernières années (de juillet 2009 à juillet 2011), on voit assez nettement la chute d’Internet Explorer. Malgré des améliorations notables version après version, le navigateur de Microsoft perd 17,66% du marché face à ses concurrents.

Firefox, navigateur alternatif de référence, conserve sa bonne part de marché mais ne parvient plus à convaincre autant qu’avant. Le navigateur libre stagne et perd quelques points en l’espace de deux ans.

La progression la plus fulgurante est bien évidemment celle de Google Chrome qui, parti d’un taux d’utilisation plancher, aura connu, à grands renforts de marketing et de publicités, un succès qui ne se dément pas. Si la tendance se poursuit, il pourrait bientôt doubler Firefox et prendre la seconde place du classement…


Juillet 2009 Juillet 2011 évolution
IE 60,11% 42,45% – 17,66%
Firefox 30,5% 27,95% – 2,55%
Chrome 3,01% 22,14% + 19,13%
Safari 3,02% 5,17% + 2,15
Opera 2,64% 1,66% – 0,98%

Données et graphique Statcounter

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.