Les USA rois du monde, pas du haut débit

0

…mais ils ont du pétrole !

Contrairement à une idée reçue très fréquente, l’Europe n’est pas le parent pauvre de l’Internet à haut débit. Ce titre reviendrait plutôt de droit aux USA, qui malgré leur mainmise sur les entreprises et les services les plus populaires d’Internet, sont bien mal lôtis en termes de connexions domestiques.

Près de 70% des américains disposent d’un débit inférieur à 6 Mbps, avec un débit moyen national à 5,1 Mbps. En queue de peloton, on retrouve l’Etat de l’Alaska dont le débit moyen ne dépasse pas 2,3 Mbps.

C’est ce que révèle une étude menée par Speed Matters, une initiative de la CWA (Communications Workers of America) ayant pour but de promouvoir les connexions à haut débit et militant pour un plan politique à l’échelle nationale (à la manière de ce qu’on peut voir en France avec les Délégations de Service Public).

En termes mondiaux, si la suprématie asiatique (Corée du Sud et Japon en tête) reste incontestable, l’Europe ne fait pas mauvaise figure puisque des pays comme la Suède ou les Pays-Bas sont cités en exemple. Les Etats-Unis n’arrivent qu’en 28ème position.


Speed Matters rappelle l’enjeu économique capital de déployer un réseau à très haut débit rapidement. Cela permet également de développer des domaines comme l’éducation à distance ou encore la télémédecine… mais pour cela, les débits demandés sont considérables.

Source : ZDnet / Speed Matters

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.