Google se débarrasse de ses « Labs »

1

Trop d’éprouvettes cassées ?

Google a annoncé la fermeture prochaine de son programme en ligne Google Labs, qui permettait aux curieux de tout poil de s’essayer à un grand nombre d’expérimentations conçues par les développeurs de la firme.

Longtemps moqué pour avoir proposé des services restés des années entières au statut de beta, à l’instar de Gmail, Google semble bien décidé à changer radicalement cette image. Cette fin d’époque se traduira, notamment, par la fermeture pure et simple des Google Labs.

Cet espace fourre-tout, où les utilisateurs enthousiastes sont invités à s’essayer à différents petits programmes en ligne — du plus gadget au plus utile, aura permis de mettre au point ou d’inspirer certaines technologies reprises dans les produits Google que nous connaissons. D’autres servent simplement de démonstration technique ou de petits utilitaires utiles aux connaisseurs.

À titre d’exemple, les expérimentations les mieux notées du moment incluent Google Swiffy (un utilitaire de conversion des animations Adobe Flash vers HTML 5), Julia Map (un explorateur de fractales en HTML 5), ou encore Google Talk Guru (un robot conversationnel pour le logiciel de messagerie Google Talk).

PNG - 175.4 ko
Une fractale de Mandelbrot générée en HTML 5 à l’aide de Julia Map

Très populaires, ces programmes expérimentaux font partie intégrante de la philosophie Google selon de nombreux utilisateurs… à tel point qu’il est désormais possible d’opter pour des fonctionnalités innovantes en beta test au sein même de produits comme Gmail, Android, ou Google Maps.

À ce sujet, la firme se veut rassurante : seul le site Google Labs sera fermé. Les fonctions Labs intégrées à d’autres produits sont conservés, pour le soulagement de tout un chacun…

A voir :

- le portail Google Labs

via 01net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Vraiment dommage. Effectivement, ça faisait parti de la philosophie Google. Pour pas cher, ça donnait une image moins commerciale à Google, un sentiment d'empathie envers les développeurs.

  2. Réagir sur le forum