Google propose un service de DNS

0

Emmène-moi auvent.com

DNS, « domain name system » (ou système de nom de domaine) est un terme bien barbare qui est utilisé tous les jours, à chaque instant, pour toute utilisation d’Internet. En effet, il est bien plus simple de retenir un nom de domaine (exemple : www.freenews.fr) plutôt qu’une série de chiffre (l’adresse IP).

Chaque fournisseur d’accès (Free y compris) propose des serveurs DNS pour ses abonnés, mais il n’y a pas d’obligation, on peut choisir un DNS public. Google a lancé son service de DNS début décembre.

Pour la majorité des abonnés, on utilise presque inconsciemment les serveurs DNS de son fournisseur d’accès. Mais comme tout ordinateur, ils ne sont pas exclus de pannes, de lenteurs, … quoi de plus rageant en effet que de taper une adresse Internet et d’attendre ! Une des causes peut être la lenteur du serveur DNS à donner l’adresse IP correspondante.

Exemple : quand vous tapez dans votre navigateur l’adresse www.freenews.fr, votre ordinateur va aller interroger le serveur DNS. Il lui répondra : « oui je connais le domaine freenews.fr, cette machine a pour IP : 94.23.32.177 » et votre ordinateur se connectera à cette machine.

Vous souhaitez utiliser les DNS de Google ? Sous Windows, ouvrir le gestionnaire de connexions réseau (ou « favoris réseau », le terme exact dépend de la version de votre système d’exploitation). Si vous vous connectez en wifi, faire un clic-droit sur « connexion sans fil » (si vous êtes en filaire, clic droit sur « connexion au réseau local »). Dans les propriétés « TCP/IP », mettre les DNS suivants :


Pratique le jour où les DNS de Free sont injoignables (symptôme : vous avez du téléphone, la télé, mais aucun site Web ne veut s’afficher !), les DNS de Google sont facilement mémorisable (8.8.8.8 et 8.8.4.4).

Pour les détracteurs à l’entreprise américaine, ils vous diront que c’est un moyen supplémentaire d’indiquer comment on utilise Internet…

Source : 20minutes

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.