Très haut débit sur Tours : c’est pour bientôt !

18

Afin de conforter l’attractivité du territoire et de renforcer la compétitivité de ses entreprises, Tour(s)plus initie la réalisation d’un réseau métropolitain de communication à haut débit. Ce dernier vise à desservir toutes les zones d’activités de l’agglomération ainsi que les sites publics prioritaires en très haut débit. Le particulier ne sera pas oublié.

Le réseau comprendra une boucle locale radio Wimax (1) et 200 km de fibre optique (2). Axione(4) est l’entreprise qui a été retenue. Elle est chargée de réaliser les infrastructures nécessaires et d’exploiter ce réseau pour le compte de Tour(s)plus dans le cadre d’une délégation de service public. Chaque entreprise raccordée peut ensuite choisir librement son fournisseur d’accès. Le réseau devrait être déployé d’ici 18 mois. L’objectif poursuivi par Tour(s)plus est de réaliser un réseau assurant la solidarité dans l’espace communautaire et la compétitivité des acteurs économiques en :

– Répondant aux besoins Haut et Très Haut Débit immédiats des entreprises

– Préparant aux évolutions vers le Très Haut Débit grand public (Free ?)

– Suppression des zones blanches Haut Débit par la couverture totale de la population et des entreprises de l’agglomération avec un service minimum de 2 Mbps en Wimax.

Une infrastructure initiale de 155 km de fibre optique (à terme 200km) assurant la desserte de plus de 50 établissements privés et publics de l’agglomération (hôpitaux , universités , centres de recherche, pôles de compétitivité… ),41 principales zones d’activité de l’agglomération, environ 1 700 établissements privés et publics de plus de 10 salariés (distant de moins de 250 m du réseau) 14 mairies de l’agglomération pour l’installation d’au moins un point Très Haut Débit dans chaque commune (3) .

FibreLe raccordement optique des entreprises sera gratuit sous certaines conditions afin de lever un frein à l’équipement des entreprises. Cette gratuité fera de l’agglomération un territoire d’excellence en matière de Très Haut Débit en la plaçant au-delà du label ZA THD du Ministère de l’Industrie. L’ensemble de ce réseau sera opérationnel d’ici 18 mois et sera enrichi au fur et à mesure des années, un budget de renouvellement technologique étant d’ores et déjà inscrit. Afin d’assurer l’équilibre financier de ce projet, la Communauté d’agglomération contribuera à hauteur de 250 000 €/an sur la durée de la délégation, à savoir 20 ans et sera pleinement propriétaire de l’infrastructure. Le projet dans sa globalité représente un investissement de plus de 14 500 000 €.

Cette infrastructure numérique à Très Haut Débit sera neutre, c'est-à-dire ouverte à l’ensemble des fournisseurs d’accès. Cette neutralité stimulera la concurrence dans les services afin de garantir dans la durée la baisse des prix et l’amélioration de la qualité des services et l’innovation au niveau des usages.Dès sa mise en service, elle permettra d’accéder aux offres les plus avancées technologiquement. Une péréquation tarifaire des offres sera assurée afin de garantir l’égalité des tarifs sur le territoire de l’agglomération.

Cette bonne initiative est trés attendue tant au niveau des entreprises locales que des particuliers encore privés du dégroupage. Aujourdhui quelle agglomération de taille moyenne peut se passer d'un tel réseau ? Freenews vous informera de l'avancée du dossier en temps réel.

 

(1)WiMax : le WiMax permet des connexions à haut débit (plusieurs mégabits par secondes) sur 4 à 5 kilomètres autour du point d’émission. Contrairement à l’ADSL, le WiMax est une technologie hertzienne, c’est à dire qu’il utilise les ondes radios. Il permet de surfer sur Internet mais aussi de téléphoner.
Nota :
Maxtel et HDRR Centre-Est(association de LDCollectivités avec Naxos, Axione et TDF) sont les deux entreprises detenant les licences pour la région Centre

(2)Fibre optique : cette technologie définit un type d'infrastructure de communication permettant l'accès à Internet et aux services associés. Il autorise des débits très élevés, supérieurs à 1 gigabit par seconde dans chaque sens !

(3)L'agglomération Tour(s) plus se compose des 14 communes suivantes : Tours, Fondettes, Joué les tours, la Membrolle, La riche, Lyunes, Mettray, Notre dame d’Oe, St Avertin, St Cyr sur Loire, St Etienne de Chigny, St Genouph, St Pierre des Corps, Chambray les tours .

(4)Axione, filiale d'ETDE (Bouygues Construction), gère 10 DSP pour le compte de collectivités : Pau Pyrénées, Quimper Communauté, Tour(s)plus, Gonfreville l'Orcher, Maine-et-Loire, Charente-Maritime, Sarthe, Nièvre, Loire et Limousin.

Sources :Tour(s) Plus 

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

18 commentaires

  1. MDR ! Fondettes n'est pas encore prévue d'être dégroupée par Free et pourtant c'est au bord de la zone actuelle... et voici la fibre optique qui s'amène directe !!! Vive Tour(s)plus !

  2. C'est une très bonne nouvelle ;) Quelle sera la technologie employée, la solution choisi par free, c'est à dire un réseau point à point, ou celle de France Télécom à savoir un partage de la fibre qui offre un débit inférieur ?

  3. nico9999 a écrit :
    C'est une très bonne nouvelle ;) Quelle sera la technologie employée, la solution choisi par free, c'est à dire un réseau point à point, ou celle de France Télécom à savoir un partage de la fibre qui offre un débit inférieur ?
    C'est un réseau métropolitain qui va être construit. Les NRA seront fibrés, la fibre sera louée aux opérateurs qui proposeront le dégroupage dans un premier temps. Pas de FTTH dans l'immédiat... Servira peut-être, voire même sans doute, pour l'avenir. C'est en effet ce que demande l'ARCEP : que les réseaux fibre des DSP construits puissent servir de base au FTTH. Chaque chose en son temps. ;)

  4. Doooh :D depuis le temps que je l'attendais cette article ^^ J'espère que la Fac sera assez vite en FO... Car bon là, dans les labos c'est assez risible. On est à peine en 128k... (alors que les salles informatiques dispo' aux étudiants ont un bien meilleur débit malgré le P2P intensif..). C'est chouette pour le Wimax :) Cela va résoudre certains problèmes. Reste à savoir les modalités de l'offre (ou des offres ?). Pour la Fibre, je parie que d'ici 2 ans on aura la FO au particulier :)

  5. Bof, il y a longtemps que je suis au courant, d'ailleur je l'avais signalé Wednesday, July 11, 2007 1:05 PM dans proxad.free.ftth sur ce poste news:[email protected] Ceci dit j'habite à Tours, et pour l'instant la fibre c'est plus des discussions qu'une réalité. Ce qui serait une bonne nouvelle, c'est que ce soit free qui propose une offre fibre, et non pas la ville de Tours...

  6. Réagir sur le forum