Fibre optique : convention signée entre Orange et la région Auvergne

5

Les agrumes, c’est plein de fibres

Hier a été signée en préfecture de la région Auvergne une convention entre l’Etat, les collectivités locales et l’opérateur Orange pour le déploiement d’un réseau très haut débit (FTTH) d’ici 2020 pour 47% des Auvergnats.

A l’échelle d’une région, il s’agit d’une première en France.

Ainsi les habitants de six communautés d’agglomération (Montluçon, Clermont-Fd, Aurillac, Moulins, Le Puy en Velay et Vichy) ainsi que les villes de Riom et de St Flour pourront bénéficier, d’ici 2020, d’une offre en fibre optique à la maison !

L’Etat apporte un soutien financier de 35 millions d’euros, les infrastructures techniques (construction du réseau) seront assurées par l’opérateur Orange. Des accords de co-investissements ont déjà été signés avec Iliad (Free), SFR et Bouygues en 2011. Ce qui signifie que si Orange aura la maîtrise d’oeuvre, les autres opérateurs participeront à leur niveau et pourront l’utiliser.

La signature de cette convention vous l’aurez compris marque une étape décisive dans l’engagement conjoint des opérateurs privés et des acteurs publics engagés solidairement afin d’accélérer le déploiement du Très Haut Débit qui n’a que trop pris de retard en France. (René Souchon, Président de Région).

Très rapidement cette année :

- les communautés d’agglomérations concernées vont être mises en relation avec l’opérateur Orange

- premiers déploiements sur les communes de Chamalières et de Cournon d’Auvergne

- lancement des études techniques pour Moulins, Le Puy et Aurillac ; Vichy et Montluçon dans un second temps ; puis les autres villes.

Source : communiqué de la Région Auvergne

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

5 commentaires

  1. Bonjour,

    Il existe déjà un réseau fibré sur ClerCo depuis plusieurs années.
    Apparemment ce réseau ne sert que pour les entreprises et services publics.
    Pourquoi les particuliers n'ont pas la possibilité de s'y connecter ?
    Est-il sous dimensionné ?

    Personne ne parle de ça !

    A vous lire.

    Cordialement,

  2. trempass a écrit :

    Bonjour,

    Il existe déjà un réseau fibré sur ClerCo depuis plusieurs années.
    Apparemment ce réseau ne sert que pour les entreprises et services publics.
    Pourquoi les particuliers n'ont pas la possibilité de s'y connecter ?
    Est-il sous dimensionné ?

    Personne ne parle de ça !

    A vous lire.

    Cordialement,


    Personne à part Freenews vous a parlé de ça ;)
    http://www.freenews.fr/ca.php?itemid=3579
    http://www.freenews.fr/spip.php?article4703
    http://www.freenews.fr/spip.php?article5586

    Le réseau de ClermontCo sert pour les opérateurs locaux (connexions des entreprises, collectivités, universités...) mais aussi pour les opérateurs nationaux (Free, SFR, Bouygues) car les NRA sont fibrés par la DSP (Délégation de Service Public) "Clermont Communauté Networks".

    Ce n'est pas une histoire de dimensionnement, c'est juste qu'il n'est pas "prévu pour ça". En gros, le réseau de ClermontCo fait office de "backbone" local (réseau de fibre optique à très haut débit). Il y a toujours le problème de capillarité : une fois que la fibre arrive à un local technique (NRA, NRA-ZO, NRO...), il faut que les "derniers mètres" entre le local technique et l'abonné soient eux-aussi fibrés. C'est le but de la convention signée hier : amener la fibre optique jusqu'à l'abonné.

  3. Merci pour la réponse,
    J'avais bien pris connaissance des précédents articles, mais relativement lambdas.
    Simplement, dans Clerco, le fait de prolonger la fibre des NRA vers certains sous-NRA améliorerait grandement l'accès à nombre d'utilisateurs qui ne peuvent qu'utiliser l'opérateur historique.
    Cordialement,

  4. trempass a écrit :

    Merci pour la réponse,
    J'avais bien pris connaissance des précédents articles, mais relativement lambdas.
    Simplement, dans Clerco, le fait de prolonger la fibre des NRA vers certains sous-NRA améliorerait grandement l'accès à nombre d'utilisateurs qui ne peuvent qu'utiliser l'opérateur historique.
    Cordialement,

    A condition que les opérateurs (SFR, Free, Bouygues) installent leur matériel dans ces "sous-NRA". Ce qui n'est pas toujours le cas (pas suffisament de clients par ex. pour que ce soit rentable).

  5. Réagir sur le forum