Les licences régionales ont un prix…

17

 

Un mois après avoir publié les licences régionales Wimax retenues, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes a rendu public les détails de ces décisions…

On y découvre notamment les montants (parfois exhorbitants) engagés par les opérateurs dans différentes régions.

Le Journal du Net résume de nombreux points de cette publication dans un article, et propose un tableau regroupant la liste des régions et les montants correspondants, mis sur la table par les opérateurs retenus pour détenir une licence…

Extrait de l’article du Journal du Net :
« Certaines régions ont donc été particulièrement disputées, tandis que d’autres l’étaient beaucoup moins : si les deux licences pour l’Ile-de-France sont parties pour 74 millions d’euros (soit 60 % du prix total des licences), celles pour la Corse l’ont été pour 120.000 euros et celles pour le Limousin pour 280.000 euros. Pour une technologie censée combattre la fracture numérique, donc…
[…]
Ainsi, toutes les sociétés détentrices de licences ne pourront déployer que des services fixes de Wimax. Le Wimax mobile, qui pourrait permettre par exemple de généraliser la voix sur IP sur la téléphonie mobile et l’Internet mobile, attendra donc.
« 

Au vu des sommes engagées par les différents acteurs, le marché du Wimax dans les prochaines années promet d’être agité. Ce n’est pas Iliad (Free), seul détenteur d’une licence Wimax nationale, qui devrait s’en plaindre !

  • Lire L’article du Journal du Net.
  • Visiter le site web de l’ARCEP.
  • Partager

    A propos de l'auteur

    17 commentaires

    1. Super, et j'enchaînerais avec la zoulie news sur les IPADSL, comme ça on s'offre un week-end "Fracture numérique". ;) Bref en tout cas, hallucinant les montants déboursés par Bolloré !

    2. Florian a écrit :
      Super, et j'enchaînerais avec la zoulie news sur les IPADSL, comme ça on s'offre un week-end "Fracture numérique". ;) Bref en tout cas, hallucinant les montants déboursés par Bolloré !
      Ce soir 18h00 dans la section Alsace-Lorraine. L'article sur une solution sans fils. Edit : Oups ...15h00

    3. jacques a écrit :
      Super, et j'enchaînerais avec la zoulie news sur les IPADSL, comme ça on s'offre un week-end "Fracture numérique". ;) Bref en tout cas, hallucinant les montants déboursés par Bolloré !
      Ce soir 18h00 dans la section Alsace-Lorraine. L'article sur une solution sans fils.
      Petit déjeuner sans fil chez Alsatel ? :)

    4. Heu.... pourquoi Bolooré a payé choisi de mettre plus de 7.000.000 d'euros pour les licences de l'Aquitaine et de la bretagne, alors que les conseil régionaux ont eu leur licence pour 1 (un) euro ?? :O

    5. L'important n'est peut-être pas le prix mais qu'est ce que l'on fait d'une licence WIMAX. Au prix d'achat s'ajoute les infrastructures, le réseau, la publicité, l'administration. Tout compris il faut que ce soit un produit de masse (comme le mobile) sinon l'investissement ne sera jamais rentabilisé. Hors aucune étude de marché n'a encore été faite sur ce produit (comme l'UMTS à l'époque) et tout le monde part sur des hypothèses. Personnellement je vois pas l'intéret d'un tel investissement.

    6. Mouai 25 sites pour une région aussi vaste que la région centre, y a intérêt à mettre de sacré émetteur pour tout couvrir. Wait and See

    7. Visaster a écrit :
      Heu.... pourquoi Bolooré a payé choisi de mettre plus de 7.000.000 d'euros pour les licences de l'Aquitaine et de la bretagne, alors que les conseil régionaux ont eu leur licence pour 1 (un) euro ?? :O
      Regardes simplement ou sont les offres les plus importantes, uniquement les grandes villes, développer un réseau alternatif de troisième niveau entièrement nomade, peut très vite s'avérer utile et rentable. Et quoi de mieux pour rentabiliser que de prendre les régions les plus peuplées. Le principal soucis du réseau historique ou des FAI tiers c'est d'avoir besoin une ligne physique chez l'abonné. Offres des service triplay ou quadri-play en full hertzien, bon nombre de personne vont résilier de suite leur ligne physique car même s'il y a beaucoup d'opérateurs constructeur Wimax, la technologie est la même pour tous et l'interopérabilité est totale. Dans cette guerre de génération d'accès, seule Free pour le moment peut gagner les autres FAI n'ayant qu'une couverture partielle.

    8. Réagir sur le forum