Twitch et le SVoD du gaming ne connaissent pas la crise …

0

Bien au contraire .. le nombre de connexions aux plateformes de gaming ont littéralement explosé depuis le début de la crise sanitaire. Une occupation comme une autre au sein de certains foyers, une véritable addiction développée chez d’autres.

Et cette augmentation va de pair avec la multiplication des dispositifs de vidéoconférence, comme Google Meet, Teams, dont la réputation en matière de sécurité se veut un peu plus vertueuse que celle de Zoom pourtant aussi très utilisée.

Des plateformes qui se sont démocratisées pendant le confinement.

L’usage de ces différents modules de communication, pour le télétravail, a en effet permis de se vulgariser et de permettre à leurs utilisateurs, une approche un peu plus démocratique qu’auparavant. Pour Twitch, il s’agit d’une explosion littérale, puisque la filiale d’Amazon, spécialisée dans le gaming en ligne a enregistré pas moins de 1,645 milliards d’heures de visionnage pour les mois de mars et avril 2020.

Mention particulière au Just Chatting, qui a enregistré de son côté 134 millions d’heures de visionnage sur le mois d’avril, ce qui permet à la plateforme d’attirer un public très différent de son public habituel et d’envisager de nouveaux produits axés sur la connectivité et l’interactivité.

Facebook Gaming n’est de son côté par en reste, puisque la plateforme lancée par Marc Zuckerberg a enregistré entre mars et avril dernier, une croissance estimée à 238% par rapport à l’année 2019, ce qui lui fait prendre une avance considérable sur le module made in YouTube, qui lui séduit moins avec une légère augmentation de 14% sur la période du confinement.

Le streaming, unique grand « vainqueur » de la crise sanitaire.

Du côté du streaming, le constat est identique et Netflix arrive en tête de liste des plateformes qui ont pu recruter massivement de nouveaux abonnés, portant son nombre total à 192,9 millions d’usagers de par le monde et ce malgré l’arrivée en Europe, le 7 avril dernier, du très attendu Disney +.

Des chiffres qui devraient être revus en toute logique à la baisse dans le courant des mois à venir en raison de la fin de cette période un peu particulière mais qui ne sera pas sans conséquences sur la stratégie future des plateformes.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.