Panne mail : enfin du nouveau (MàJ)

0

Un serveur mail de Free est tombé en panne dans la journée du 7 janvier. Si l’accès à la messagerie a pu être rétabli en quelques jours, les utilisateurs concernés ont eu la mauvaise surprise de retrouver leur compte entièrement vidé de son contenu.

18 jours après le début de la panne (!), l’administrateur vient de demander sur les newsgroups officiels les identifiants de quelques personnes impactées qui vont visiblement servir de cobayes pour tester la procédure de restauration des données tant attendue.

Rappelons que cette panne a touché un serveur Zimbra, sur lequel un défaut sur un disque SSD suivi d’une augmentation soudaine de la capacité utilisée ont entrainé une corruption irrémédiable d’une des bases de données.

Les mails eux-même ont pu être récupérés. Malheureusement, les carnets d’adresses, ainsi que le classement en dossier des mails sont définitivement perdus.

La restauration consistera donc à remettre, en vrac, l’intégralité des mails qui se trouvaient dans le compte avant la panne dans la nouvelle boîte de réception. Cela inclut tous les mails classés dans des sous-dossier, les mails envoyés, etc. Pour éviter une panique devant le résultat, Free a choisi de mettre en place une procédure qui permettra de demander la restauration des données. Les utilisateurs devraient donc être conscients des implications de cette manipulation.

Le moyen utilisé pour faire cette demande n’a toujours pas été communiqué (lien dans l’interface de gestion du compte ? page spécifique où l’on donne son identifiant et son mot de passe ?), mais la sélection de quelques volontaires pour la restauration nous redonne un peu d’espoir quant à une résolution prochaine du problème.

- Voir aussi : Panne de mails Free : quels recours pour les abonnés ?

Mise à jour 26/01/2010 01:45 : Suite aux tests effectués, plusieurs dizaines de comptes ont semble-t-il récupéré leurs données. Les utilisateurs semblent satisfaits du résultat.

Contrairement à ce qui avait toujours été annoncé depuis le début de la crise, l’administrateur a traité les cas de comptes qui avaient été signalés directement sur le newsgroup. Les informations fournies par les freenautes n’étant pas fiables, l’arrêt du traitement par ce biais n’a pas tardé à être annoncé.

Suite à notre demande de clarification, le discours officiel reste inchangé : une solution plus solide et accessible pour la collecte et le traitement des demandes est toujours à l’étude.

Le travail sur cette interface semble avancer rapidement. Nous espérons revenir demain avec une bonne nouvelle.

Si les choses évoluent dans la nuit, vous pouvez peut-être essayer cette interface

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur] Geek. Hacker.

Les commentaires sont fermés.