Télécoms : Fleur Pellerin promet des mesures à la rentrée

40

Le gouvernement présentera des mesures en faveur de l’emploi dans le secteur des télécoms à la rentrée, affirme Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique.

Après avoir rencontré les opérateurs mobiles, Fleur Pellerin a annoncé la mise en place d’une série de mesures destinées à « éviter la casse sociale », suite aux suppressions de poste mises en place par SFR et Bouygues Telecom.

« Dès la rentrée, le gouvernement présentera un train de mesures qui permettra d’éviter la casse sociale et de relancer les investissements, de réconcilier l’intérêt des consommateurs et celui des salariés », a-t-elle fait savoir.

« Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est parce que le secteur des télécoms a été soumis à empilement de taxes et à une réglementation fluctuante, pour ne pas dire erratique, au cours des dernières années », a-t-elle encore ajouté. « L’arrivée sur le marché du quatrième opérateur a été gérée par le précédent gouvernement sans aucune réflexion sur ses conséquences en matière d’emploi ».

Certains opérateurs, comme SFR, estiment que « le consommateur a été beaucoup favorisé » ces dernières années, et demandent une révision de la loi Chatel : plusieurs droits en faveur des consommateurs, comme les hotlines téléphoniques non-surtaxées avec gratuité du temps d’attente, ou encore la possibilité de résilier un contrat dès 12 mois avant le terme de son engagement, pourraient passer à la trappe.

Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont annoncé, dans un communiqué commun, la mise en place d’une « phase de concertation » qui « associera dès les premiers jours les associations de consommateurs ainsi que l’autorité de régulation, l’Arcep ».

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

40 commentaires

  1. signez la petition pour que notre voix compte...

    http://www.petitionduweb.com/Petition_contre_la_modification_de_la_loi_chatel-22448.html

    Je pense que nous méritons d'être considerer....

    Je comprend que de toucher au pactole des operateurs peux faire ch..r mais fallait bien donner un coup de pieds dans la fourmiliere pour que les abus cessent.

    Ca sent de nouveau la malversation au sein du gouvernement tout ca ... ils ont encore assez d'argent pour les pots de vins les rouges et les bleus ......

  2. Que c'est ironique, ce parti politique qui, il y a quelques mois, s'offusquait encore que le précédent gouvernement obéissait au doigt et à l'oeil des patrons, et n'en avait rien à f*uttre du peuple.... et qui maintenant fait des pirouettes rien que pour les beaux yeux des patrons de l'ancien Cartel, après seulement une réunion.

    Que c'est beau le chantage de l'emploi, ça marche à tous les coups !  8)

  3. Itoshi-sama a écrit :

    Que c'est ironique, ce parti politique qui, il y a quelques mois, s'offusquait encore que le précédent gouvernement obéissait au doigt et à l'oeil des patrons, et n'en avait rien à f*uttre du peuple.... et qui maintenant fait des pirouettes rien que pour les beaux yeux des patrons de l'ancien Cartel, après seulement une réunion.

    Que c'est beau le chantage de l'emploi, ça marche à tous les coups !  8)


    Je te donne l'explication:

    De gauche ou de droite tous ces gouvernant sorte de l'ENA donc même formation donc même moule ce qui fait que la gauche prend des décisions capitalistiques

  4. PoilàGratter a écrit :

    Si je m'en réfère au titre de l'article et aux déclarations de la Ministre, aucune décision n'a encore été prise ...

    Comment veux-tu faire passer des mesures en période de vacances parlementaires ?

  5. Yoann Ferret a écrit :

    Comment veux-tu faire passer des mesures en période de vacances parlementaires ?


    Bah, entre les "Sessions Ordinaires du Parlement", existent parfois des "Sessions Extraordinaires" durant les périodes de vacances parlementaires !  ;)

    Blague à part, j'entends des propos de Fleur Pellerin qu'elle demandera des avis avant de décider.

  6. PoilàGratter a écrit :

    Bah, entre les "Sessions Ordinaires du Parlement", existent parfois des "Sessions Extraordinaires" durant les périodes de vacances parlementaires !  ;)

    Blague à part, j'entends des propos de Fleur Pellerin qu'elle demandera des avis avant de décider.

    Il n'y a pas lieu de provoquer une session extraordinaire, puisqu'il n'y a pas d'urgence immédiate.

  7. Yoann Ferret a écrit :

    Il n'y a pas lieu de provoquer une session extraordinaire, puisqu'il n'y a pas d'urgence immédiate.


    Le degré d'urgence n'est ni ressenti, ni vécu de la même façon par tout le monde.

  8. Antwan a écrit :

    Le consommateur n'a pas été "beaucoup favorisé".
    L'actionnaire, oui.


    Au contraire, il est vrai que le consommateur a été beaucoup favorisé, en particulier par SFR, que je n'ai aucun regret d'avoir quitté.

    Surtout, comme le laisse entendre l'opérateur, il n'est en effet pas normal, en soi, que le consommateur soit "favorisé", alors "beaucoup favorisé", non mais il ne faudrait pas exagérer des fois, il est temps de redevenir raisonnable et de taxer à nouveau les pigeons.

    C'est qu'ils nous donneraient presque mauvaise conscience à la fin !

  9. Réagir sur le forum