L’iPhone bénéficierait de subventions anti-concurrentielles

0

L’Autorité de la concurrence épingle une nouvelle fois Apple et son iPhone. Cette fois-ci, la polémique ne concerne plus son exclusivité à un opérateur mobile (une pratique désormais limitée à 3 mois maximum), mais plusieurs clauses « susceptibles d’être contraires au droit de la concurrence » notamment concernant le subventionnement de son téléphone.

Le subventionnement, phénomène quasiment inconnu aux USA, fait partie intégrante du paysage de la téléphonie mobile dans nos contrées. Ce procédé permet aux opérateurs d’offrir une partie du prix du téléphone à l’acheteur, en échange le plus souvent de la souscription à un forfait avec une forte durée d’engagement (24 mois).

Il s’avère qu’Apple a imposé aux opérateurs distributeurs de l’iPhone une « clause de subventionnement » stipulant que ceux-ci doivent subventionner l’iPhone au moins 20% de plus que les autres téléphones vendus. Une pratique que l’Autorité de la concurrence dénonce, aujourd’hui également critiquée par plusieurs acteurs du marché s’en estimant victimes : Orange et SFR (opérateurs) ou encore Samsung, Nokia et LG (constructeurs).

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : aujourd’hui, le subventionnement d’un iPhone d’Apple peut monter jusqu’à 320 euros chez les trois opérateurs français, contre 160 € environ pour d’autres téléphones…

Ce n’est pas la seule clause étrange décelée dans les pratiques commerciales d’Apple. Parmi les autres points qui dérangent, on citera l’obligation une clause de contribution financière aux publicités pour iPhone, ou encore une clause obligeant les opérateurs à mettre l’iPhone en avant dans leurs points de vente.

Si les conclusions de l’enquête sont éloquentes, l’Autorité ne peut cependant se saisir du dossier que si un opérateur ou constructeur concurrent en fait la demande. Et si cette subvention forcée venait à être interdite, cela pourrait ébranler l’hégémonie de l’iPhone dans les ventes de smartphones en France, en remettant tous les prix à plat…

Source : le Journal du Net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.