Le VDSL en distribution indirecte autorisé à partir du 27 octobre

0

L’éligibilité des Français au VDSL2 va faire un net bond en avant bientôt, grâce à l’autorisation du déploiement de la technologie sur les lignes indirectes.

Jusqu’à présent, le VDSL2 n’était possible que sur les lignes directes, ce qui en réduisait considérablement l’éligibilité sur le terrain national. Mais grâce à une délibération de l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) publiée en juillet, cela va bientôt changer…

À compter du 27 octobre, les seuls critères pour en profiter seront la longueur de la ligne (le VDSL2 n’est efficace que pour les lignes de 1500m maximum environ) et la compatibilité du DSLAM déployé par l’opérateur. Chaque fournisseur d’accès est bien entendu libre de proposer, ou non, ce service dès le jour J à ses abonnés.

C’est Octave Klaba, PDG de l’opérateur OVH, qui a annoncé la date d’autorisation du VDSL en distribution indirecte sur son compte Twitter :

Le VDSL2 permet d’atteindre des débits impossibles en ADSL2+, et ce via une simple ligne téléphonique (paire de cuivre), à condition que celle-ci soit suffisamment courte. Chez Free, la norme a permis aux abonnés les plus chanceux d’atteindre des débits de l’ordre de 70 Mbps en download et 18 Mbps en upload…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.