Le parlement Européen contre Hadopi

12

Encore ?

Le projet de loi « Diffusion et protection de la création sur internet » proposé par la ministre Albanel actuellement à l’assemblée nationale ne recueille décidément pas l’aval de l’ensemble de la classe politique Française, ni du Parlement Européen.

En effet, jeudi les euro-députés ont redit dans un texte que « garantir l’accès de tous les citoyens à internet équivaut à garantir l’accès de tous les citoyens à l’éducation« , et par conséquent, «  un tel accès ne devrait pas être refusé comme une sanction par des gouvernements ou des sociétés privées « .
Ce texte a été adopté à une très large majorité (481 pour, 25 contre et 21 abstentions).
Malgré les multiples pressions politiques et revirements de situations, il semble bien que la future loi HADOPI ai du plomb dans l’aile.

Décidément Internet semble être un espace de liberté où seuls les modèles économiques adaptés sont pérennes.
Les industries cinématographiques et musicales semblent avoir du mal à accepter ce fait.

Cela promet de chaudes discutions dès lundi après-midi dans l’hémicycle.

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

12 commentaires

  1. salut "Ce texte a été adopté à une très large majorité (481 pour, 25 contre et 21 abstentions)" "chat échaudé, craint l'eau l'eau froide" !!! :o SI, après "ça" HADOPI est quand adoptée QUAND MÊME, alors je NE comprend PLUS ! et j'aimerais que l'on m'explique ?

  2. " un tel accès ne devrait pas être refusé comme une sanction par des gouvernements ou des sociétés privées " Moi c'est le devrait qui me gène, ça ne présage encore rien de bon !!! A mon avis, ça doit "transactionner" sevère en coulisse ....

  3. Bonjour, Voila le grand cafouillage franco-européen continue, c'est ce qui arrive quand ont a des politiques divergentes en Europe et qui tirent à Hu et à Dia. Et puis il y a les interêts des grands ténors cinématographiques et de l'audio-visuels, qui eux ont peur que le pognon qu'ils nous piquent quand ont achète un CD ou DVD à prix d'or ne débordent plus de leurs poches. Moi je pense que qu'en baissant les prix de vente des produits enregistés de 30 à 40 %, le consommateur lambda pourrat à nouveau acheter, surtout après la débacle financière, et qui va encore laisser pas mal de laisser-pour-compte sur le carreau dans l'avenir; (chômage, baisse du pouvoir d'achat, ponction fiscale pour payer les pôts cassés ... ). Personellement si la France persiste dans cette voie de la connerie, elle irat droit au mur et les moyens de leurrer la surveillance vont se mettre progressivement en place; (suivez mon regard vers la Suède).

  4. salut (lycaon) je NE partage pas ton analyse : - prix d'1 CD du commerce : 12 Euros - prix " " vierge : 0,20 E. alors 40%, me paraissent "légers" ! pendant 40 ans, les Majors nous ont "tondus", ça suffit ! avec l'arrivée d'Internet, ça va être TRES DUR pour eux, je pense que le prix d'1 CD devrait baisser de 80¨%, SINON ils NE pourront pas concurrencer Internet ! "la pilule sera dure à avaler" :/

  5. La France comme pour bcp d'autres choses, tout en affirmant le contraire, sera t-elle une nouvelle fois hors la loi devant l'Europe ? Cela donne bien l'image de ce pays gouverné par une classe de nantis n'ayant que faire du droit des français.

  6. armand.sadi a écrit :
    salut (lycaon) je NE partage pas ton analyse : - prix d'1 CD du commerce : 12 Euros - prix " " vierge : 0,20 E. alors 40%, me paraissent "légers" !
    il ne faut pas oublier non plus de rémunérer l'artiste ceux qui devraient voir leur part baisser sont la maison de production et le magasin qui vend le cd

  7. Dans notre monde du "toujours plus", les objectifs des commerciaux sont toujours à la hausse, alors quand les résultats ne sont pas au rendez-vous il faut des boucs émissaires ... nous ! . Mais quel %age des téléchargements est réellement préjudiciable ? - le film qu'un ami, un collegue ou un parent nous aurait de toute façon prêté ? - le cd que l'on aurait emprunté au CE de l'entreprise ou a un proche ? Tout ce qui passe à la radio ou a la télé est potentiellement "piratable" sans l'aide d'internet. La défense des intérêts des artistes par le biais d'Hadopi n'est pas une solution. C'est plutôt une excuse pour tenter de mettre en place une service de surveillance de l'internet. Ces gens oublient que les artistes se produisent en concert, au théatre ou au cinéma et que ça, ce sont des moments "impiratables" bien souvent de pur bonheur... :cool:

  8. quand on voit que notre "johnny hallyday " national , celui qui se plait de perdre du fric , va toucher 500 000euros pour le 14 juillet 2009 ce n'est pas moi vais les plaindres

  9. ce qui apparait comme de plus en plus evident est qu'hadopi est une fumisterie... ne sera pas applicable, et surtout dangereux car mettre un systeme de filtrage ou flicage pouyr une raison vbalable aujourdhui sera vite extrapole pour toutes autres cause!! bref vive la liberté!!

  10. Réagir sur le forum