L’Arcep autorise l’arrivée du VDSL2 à l’automne

15

Le comité d’experts indépendant a rendu à l’Arcep un avis favorable sur l’introduction commerciale de la technologie VDSL2 en France, à compter de l’automne 2013 (après une période de tests).

Attendu depuis des années, le VDSL2 devrait proposer des débits sensiblement supérieurs à l’ADSL2+ sur les lignes de cuivre (téléphoniques) existantes, mais uniquement dans le cas où la longueur des lignes ne dépasse pas 1 km en distribution directe (au-delà, le gain par rapport à l’ADSL devient imperceptible).

Selon l’Arcep, cette nouveauté pourrait profiter avant tout aux abonnés dans les zones les moins denses ; ceux-ci bénéficieraient alors d’une montée en débit alors même que la perspective d’un déploiement en fibre optique (FTTH) n’est pas à l’ordre du jour chez eux à court terme.

Les chiffres fournis par le régulateur montrent qu’au total, seulement 6% des lignes sur le territoire pourraient prétendre à un débit supérieur à 30 Mbps avec le déploiement du VDSL2. 10,3% profiteraient quand à eux d’une amélioration de débit, mais inférieure à 30 Mbps :


Ces pourcentages, certes faibles, seraient amenés à augmenter si le déploiement du VDSL s’accompagne d’un projet national de montée en débit ; celui-ci propose la mise en place de sous-répartiteurs, entre le NRA et l’abonné, permettant de réduire la longueur des plus longues lignes téléphoniques et d’accroître le débit des utilisateurs concernés. Free a, d’ores et déjà, confirmé sa participation à ce projet initié par France Télécom.

Rappelons que Free s’est montré particulièrement intéressé par l’utilisation du VDSL, notamment dans les zones les moins denses où celui-ci pallierait à l’absence de déploiement FTTH. Sa Freebox Révolution est déjà équipée d’une puce Broadcom compatible VDSL2, lui permettant en principe de mettre le service en œuvre auprès d’une grande quantité d’abonnés sitôt l’autorisation obtenue.

L’Arcep précise que le VDSL2 fera, dès aujourd’hui, l’objet d’une phase de tests en Dordogne et en Gironde ; à la suite de cette étape de pré-généralisation, l’utilisation du VDSL2 sera ouverte aux opérateurs. Si aucun contretemps ne vient bousculer ce calendrier, la technologie pourra être mise en œuvre commercialement sur tout le territoire au cours de l’automne 2013

Source : Arcep

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

15 commentaires

  1. Bonne chose que de voir la techno du xDSL évoluer, même si il faut effectivement voir cette évolution comme un complément au FTTH, et non une techno permettant de diminuer les investissement sur la fibre.
    Là où je suis le plus curieux cependant, c'est de la synchronisation de déploiement des opérateurs. J'ai cru comprendre, et jusqu'ici je n'ai pas vu un seul article indiquant le contraire, que les signaux VDSL2+ et ADSL ne peuvent coexister ensemble (sur un groupe de paires de cuivres), l'un perturbant l'autre. J'en viens donc à raisonnablement penser que  le déploiement devra être synchronisé (entre opérateurs), sinon certains abonnés non équipés de box compatible VDSL2+ vont se retrouver avec des connexions très instables, voire inutilisables.
    Vient ensuite le délicat soucis du choix géographique du déploiement. Le plus efficace est certainement de mettre en place le VDSL2+ dans les zones denses, les lignes étant généralement courtes. Évidemment, ce sont aussi les zones les plus aptes à recevoir la fibre optique en premier. Dans ces zones, on peut envisager du coup le VDSL2+ comme un facteur potentiel de ralentissement d'investissement coté fibre, ce qui serait fort peu constructif.
    Reste les zones industrielles, d'activité, qui ont souvent fait l'objet voilà quelques années du déploiement de NRA-HD ou autres raccourcissements de ligne cuivre. Les entreprises seraient certainement intéressées par des lignes avec un débit supérieur, surtout si l'upload augmente (d'ailleurs, augmente-t-il avec le VDSL2+?, je me rappelle d'une interview de XN qui indiquait que l'upload était réglementé sur les lignes ADSL, c'est à dire qu'il était bridé), mais ces NRA-HD proposent rarement le dégroupage, faute de place...
    Bref, Je suis curieux de savoir ce qui va être proposé au final, et surtout où.

  2. En tout cas il me semblez avoir vu que les dslam de free sont d'ors et déjà compatibles avec le vdsl 2 tout comme la freebox révolution. Si tel est le cas, je crains que ce sera le coup de grâce. Avec le vdsl 2 et la carte du reseau 4G freemobile qui est en passe de dépasser les 3 autres opérateurs... sale temps pour ceux qui ont reposé pendant plus d'une décennie sur leurs lauriers....

  3. On est pas encore au vdsl2. Moi je n'y crois pas tant que l'acerp dirigera tout; comme dab il y aura toujours des délais. Rappelez vous que le vdsl2 était prévu pour l'automne dernier, comme pour la fibre optique dans certain villes. les dates change toujours avec eux, du cotez de la fibre optique c'était 2014-15, maintenant sait 2020 ( j'y crois toujours pas ) moi Je dirais 2030 pour la fibre optique peut être plus ou même jamais dans certaine villes.

  4. et avec ça peut on prétendre à la tv sans être dégroupé?dans ma ville on est pas dégroupé , mais j'ai reçu un courrier de orange ou ils indiquent que maintenant on peut avoir la tv par adsl , intéressant , est ce que free peut aussi faire ça?là , ça m’intéresse car pour l'instant je n'ai pas envie de changer de FAI

  5. Et en même temps, le Gouvernement réfléchit à l'extinction du cuivre... Logique  :-\
    Soit on s'oriente vers une techno (fibre), soit on optimise l'existant (cuivre), bref, on fait un choix.

  6. Le VDSL 2 en France c'est 6% des lignes qui beneficieront d'un débit supérieur a 30Mb et 10.3% inférieures a 30mb/s, c'est certes mieux que rien du tout , mais ca reste du bricolage a l’échelle nationale
    Bien sur on nous dit c'est pas grave on va construire des NRA HD , ou quand et combien ?
    sources: http://www.pcworld.fr/internet/actualites,vdsl2-pourrait-arriver-des-cet-automne,538205,1.htm
    L'autre problème sous jacent c'est : du VDSL2 pourquoi faire ? sachant que si les acteurs du net comme Google , Facebook , Apple , Microsoft etc refusent de payer pour nos infrastructures  , çà va servir a quoi d'ouvrir les vannes encore plus ? ca ne sert a rien d'ouvrir un échangeur 2X95 voies si l'autoroute fait 2X2 voies ...

  7. Il y a tout de même un sérieux frein à un déploiement massif du VDSL2 : seules les lignes directes y auront droit !
    Du coup, cela restreint vraiment les lignes éligibles. Il faudrait que les FAI installent leurs équipements dans chaque sous-répartiteur  : j'ai un sérieux doute sur les délais ...
    Bref, le seul intérêt que je vois au VDSL2 par rapport à la fibre FTTH, c'est qu'il n'est pas nécessaire de refaire toute le déploiement vertical dans les habitations.

  8. Autoriser l'usage du VDSL2 ne sous-entend pas un déploiement massif automatique.
    Moi, je vois cela comme une alternative à un coûteux déploiement de la fibre par endroit.

  9. Réagir sur le forum