La 4G envisagée pour améliorer l’Internet fixe en zones rurales

3

En France, si le très haut débit ne concerne encore qu’une poignée de privilégiés, quelques zones rurales sont encore plus mal loties : très mal, voire pas du tout desservies en ADSL, celles-ci pourraient bientôt voir leur situation s’améliorer grâce à la 4G.

C’est la solution envisagée par l’opération “Villages Numériques” : recourir directement à la 4G pour améliorer l’accès Internet fixe des zones les plus mal desservies en ADSL, car trop éloignées du nœud de raccordement téléphonique (NRA). Concrètement, l’abonné sera équipé d’un boîtier spécifique ainsi que d’une antenne, lui permettant de disposer d’un accès Internet domestique reposant sur le réseau 4G LTE qu’il est en mesure de capter chez lui.

Ce projet ne vient pas remettre en cause les autres initiatives à destination des zones isolées, et notamment le projet de montée en débit visant à mettre en place de nouveaux répartiteurs téléphoniques (NRA-MeD).

À l’heure actuelle, seuls quelques opérateurs, dont Orange et Bouygues Telecom, ont annoncé leur participation aux premières expérimentations. Celle-ci visera trois zones, dont une située en montagne.

via Orange

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. guillaume_g a écrit :

    "Quelques" opérateurs : oui, les deux cités. Et uniquement.


    Déjà, ceux qui ont acquis une Licence 4G LTE à 800 MHz, qui contient l'obligation de couvrir les "Zones Prioritaires": O-F, SFR et B-T.

    Rappel de la définition des « Zones Prioritaires » : 18% de la population française métropolitaine, réparti sur 63% du territoire.
    Bien entendu, c’est différent et distinct des « Zones Blanches » ... mais les Z.B. sont bien souvent contenues dans les Z.P. !  ;)
    La listes des communes appartenant aux « Zones Blanches » (3302 communes) et celles appartenant aux « Zones Prioritaires » (22.708 communes) sont accessibles sur le site de l’ARCEP.

    Rappel du calendrier réglementaire pour la 4G LTE à 800 MHz, où il faut cumuler les trois conditions suivantes :

    o Couvrir 98% avant 12 ans, ou 99,6% avant 15 ans (selon l’engagement du candidat/lauréat);

    o Et couvrir 40% des « Zones Prioritaires » avant 5 ans et 90% avant 10 ans ;

    o Et couvrir 90% de chaque département français métropolitain avant 12 ans, et engagement optionnel de couvrir 95% avant  15 ans (au titre de la contribution volontaire à « l’Aménagement du Territoire »)


  2. Réagir sur le forum