HbbTV : un standard européen des télévisions connectées ?

5

Les principales chaînes de télévision françaises et allemandes militent pour la mise en place d’un standard de diffusion des contenus sur les télévisions connectées à Internet : HbbTV, pour Hybrid Broadcast Broadband TV.

La spécification HbbTV, défendue par un consortium spécialement créé pour l’occasion, vise à définir un ensemble de technologies et de normes de diffusion afin d’établir un vrai standard de diffusion sur les télévisions connectées à Internet. Respectueux des standards existants, le HbbTV souhaite réutiliser des éléments du monde de la vidéo et du web déjà mis au point, citant notamment l’OIPF (Open IPTV Forum), le DVB (norme de diffusion vidéo) et le W3C (régissant les standards du web tels le HTML).

Le système devrait permettre, à terme, de couvrir tous les usages généralement offerts par les télévisions connectées : catch-up TV, vidéo à la demande (VOD), publicité interactive, personnalisation, votes, jeux, réseaux sociaux, guide des programmes…

De premiers tests de diffusion grandeur nature seront lancés en France en 2011, si l’on en croit les informations du Figaro. En Allemagne, l’utilisation de HbbTV serait déjà démocratisée sur quelques décodeurs grand public.


De la part de nos chaînes nationales, cette volonté de jouer un rôle majeur dans l’essor des télévisions connectées n’est pas nouvelle. Ainsi, parmi les soutiens au projet, on retrouve la plupart des grandes chaînes françaises : le groupe France Télévisions, TF1, Canal+, NRJ12… et une bonne partie de leurs homologues allemandes.

Mais cette fois-ci, les industriels et les constructeurs sont également au rendez-vous : TDF, Alcatel-Lucent, Cisco, Astra, Eutelsat, Opera Software, Fraunhofer, LG, Philips, Sony, sont autant d’acteurs de poids à ajouter au crédit de HbbTV.

Une liste dans laquelle les fournisseurs d’accès à Internet brillent par leur… absence. En tant qu’éditeurs de set-top-boxes particulièrement populaires, au moins en France, et évidemment en tant que fournisseurs du réseau en lui-même, ces derniers continueront-ils à privilégier leurs propres solutions TV propriétaires ?

Source : Le Figaro

Voir aussi : HbbTV.org

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. ça c'est exactement ce qu'on peut attendre du réseau ! Le tuyau commun à tout. Mais pas étonnant que les FAI ne se bousculent pas, car, c'est leur gagne pain qui se joue ! Ce sera certainement une évolution futur des services des FAIs. L'accès internet contiendra un QOS pour les HbbTV, et c'est cela qui se valorisera, et non plus le bouquet TV qui sera finalement commun à tout internaute. Quoique qu'il doit être possible de bloquer par pays, voire de bloquer le broadcast sur certain FAI pour les exclusivité ou les chaines à péage.

  2. La bonne blague. Entre les signaux HD ou non, les faux HD, les pseudo HD Les signaux en 4/3, en 16/9, en 4/3 forcé en 16/9 (bande noir en haut et en bas), les 16/9 forcé en 4/3 (bande noir sur les cotés) Je ne vous parle pas des problèmes d'entrelacement que j'ai déjà observé. Je ne vous parle pas non plus des erreurs grossière entre le 16/9 et le 4/3 que diffuse certaine chaine, avec des image écrasé ou étiré, indépendant du réglage de la TV. Avec des programmes qui date de plus de 10ans pour la plupart donc en 4/3, analogique et surtout pas en HD. Effectivement il serait intéressant de ce préoccupé d'instaurer un standard, car la qualité et le forma change du tout au tout d'une chaine à l'autre et même entre les différents programme d'une même chaine.

  3. Franchement, un standard dont les spécifications ne sont pas disponible, ça fait pas envie. http://www.hbbtv.org/download5.htm Espérons que c'est un oubli qui sera vite réparé ;-)

  4. testman a écrit :
    Franchement, un standard dont les spécifications ne sont pas disponible, ça fait pas envie. http://www.hbbtv.org/download5.htm Espérons que c'est un oubli qui sera vite réparé ;-)
    Il est très possible (et même relativement logique) que les industriels membres du consortium aient déjà accès à ces données dans un premier temps.

  5. Réagir sur le forum