Hadopi : l’envoi des premiers mails est « imminent »

12

Lors d’un chat organisé avec les lecteurs de la Tribune, Éric Walter (en photo), secrétaire général de la Hadopi, a indiqué, sans donner de date, que l’envoi des premiers mails d’avertissement aux internautes était « imminent ».

Puisque l’ensemble du volet technique de la Hadopi semble bien en place, et que les vacances sont terminées, beaucoup s’interrogent : quand donc partiront les premiers mails d’avertissement de la part de la Haute autorité ? Éric Walter y a apporté sa propre réponse, lors d’un chat avec les internautes :

Vous avez annoncé envoyer les premiers courriels en septembre, est-ce toujours d’actualité ?

La présidente de la Commission de protection des droits (CPD) a indiqué que le délai maximum d’envoi des mails, sur le fondement des toutes premières saisines reçues en mode test, courait jusqu’à fin septembre puisque la loi nous donne deux mois pour agir après une saisine.

Non mais, vraiment, quand partiront les premiers mails ?

Il est tout à fait évident que c’est imminent.

Les premiers faux e-mails d’avertissement, eux, sont déjà partis. Envoyés par des personnes mal intentionnées à des fins de phishing (l’expéditeur demandant alors de payer une “amende” en ligne) ou tout simplement pour faire une blague à un ami, ceux-ci risquent bien de perturber la bonne compréhension de la loi auprès du public. A ce stade, la Hadopi n’apporte pas encore de réponse claire à ce problème de taille : « vous ne serez pas seuls face à ce genre de questionnement, nous allons très rapidement informer le public sur ces questions », répond simplement E. Walter.

Enfin, répondant à diverses questions sur l’aspect technique de la loi, décrié par beaucoup pour son caractère extrêmement contournable, Éric Walter estime qu’« il y a toujours des personnes qui parviennent à échapper à la loi », ce qu’il regrette.

Pour en savoir plus :

- Lire l’interview sur le site de La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Éric Walter estime qu’« il y a toujours des personnes qui parviennent à échapper à la loi », ce qu’il regrette. Effectivement l'Actualité et les journaux télévisés nous le rappellent quotidiennent à propos d'un ministre devenu célèbre et qui chaque jour se fait" laver la tête" grace à des shampoings à la marque reliée à son nom.

  2. Il y a aussi des personnes politiques qui échappent toujours à la loi. C'est peut-être ce qu'il regrette le plus. Mais heureusement, il y aura aussi des faux-positifs avec Hadopi où des innocents paieront pour les coupables. C'est ce qui le rassure le plus.

  3. A mon avis personne n'imagine l'ampleur des arnaques au phishing qui vont avoir lieu. Je pense que plusieurs millions de personnes pourraient être victimes de profiteurs qui ont un véritable boulevard pour agir.

  4. salut c'est, seulement, quand Hadopi "essayera" de fonctionner (et que les plaintes seront nombreuses) qu'ils seront OBLIGES (sous les pressions) d'y "remédier à leur Hadopi", pour l'instant elle joue son rôle...d'épouvantail.. ..."attention : on va vous la couper" !

  5. Il y a des petrsonnes échappant à la loi. Par exemple Hadopi ne rembourse pas les FAI, comme l'avait demandé le conseil constitutionnel. Et la légalité de l'Hadopi est elle même contestée...

  6. Damien BIZEAU a écrit :
    Très bien ces premiers courriels d'avertissements de la HADOPI ! C'est certainement génant pour beaucoup de pirates français peu scrupuleux mais moi la loi française (divorce) m'oblige clairement à avoir un emploi stable pour que je puisse etre en contact avec mes filles mineures (nous sommes séparés à cause de cela depuis presque 7 ans). Je suis pianiste professionnel issu de l' Ecole Normale de Musique de Paris et sans emploi stable depuis plus de 10 ans; selon moi le P2P illégal ne procure aucune stabilité de l'emploi dans le secteur audiovisuel.
    Je suis tout à fait désolé pour ta situation familiale et professionnelle, mais je ne vois pas en quoi Hadopi va t'aider. Elle aidera juste qques priviligiés à gagner encore plus d'argent.

  7. pataluc a écrit :
    Très bien ces premiers courriels d'avertissements de la HADOPI ! C'est certainement génant pour beaucoup de pirates français peu scrupuleux mais moi la loi française (divorce) m'oblige clairement à avoir un emploi stable pour que je puisse etre en contact avec mes filles mineures (nous sommes séparés à cause de cela depuis presque 7 ans). Je suis pianiste professionnel issu de l' Ecole Normale de Musique de Paris et sans emploi stable depuis plus de 10 ans; selon moi le P2P illégal ne procure aucune stabilité de l'emploi dans le secteur audiovisuel.
    Je suis tout à fait désolé pour ta situation familiale et professionnelle, mais je ne vois pas en quoi Hadopi va t'aider. Elle aidera juste qques priviligiés à gagner encore plus d'argent.
    Et encore... ça les aidera juste à tenir un peu plus longtemps... :p Damien Bizeau, tu te trompes d'ennemi, tout simplement.

  8. Damien BIZEAU a écrit :
    Ce sont bien évidemment les Majors qui souffrent le plus du piratage P2P et il y a une raison pour cela : ce sont eux qui proposent la plus grande qualité, de loin et cela depuis très longtemps. Il y a beaucoup de recherches et d'études réalisées par les Majors avant de lancer leurs nouveaux produits.
    Les Majors sont là au niveau de la quantité c'est certain, au niveau de la qualité, c'est beaucoup moins sûr. Je préfère largement un artiste local avec sa guitare plutôt qu'une vedette de la télé-réalité, les majors finançant énormément celle-là pourtant ( y compris en amont, se rappeler également des groupes de jeunes dans les années 90 comme par exemple les 2be3 pour ceux qui ont connu).
    Damien BIZEAU a écrit :
    L'offre commerciale légale pour les "petits" ou "indépendants" est tout à fait disponible de son coté
    Ce n'est pas pour autant qu'elle doit FORCEMENT passer par un engraissement des Majors ( licence globale par exemple), ni même un modèle payant ( financement par la publicité par exemple). Je n'ai pas de solution idéale, mais le système voulu par les Majors ne rend sans doute pas service aux artistes.
    Damien BIZEAU a écrit :
    et il y a quelques jours de cela un internaute musicien m'a interpellé pour me communiquer que le P2P illégal était bon pour son image/promotion - rien d'illégal n'est bon pour personne surtout en matière d'image/promotion, l'art mérite grand respect,
    Les Majors assurent de leur grand respect tous les artistes ? Plus sérieusement, j'ai beaucoup de mal à qualifier d'art la télé-réalité (même si de vrais talents ont été repérés grâce à cela)...
    Damien BIZEAU a écrit :
    j'ai signé la pétition pour la HADOPI en espérant trouver une solution au cauchemar actuel de la musique n'ayant plus de vraie valeur.
    Sur quelle base penses-tu que la HADOPI résoudra tes problèmes d'emploi ? Je pense qu'il y a deux catégories de-disons-mélomanes : - ceux qui refuseront de payer quoiqu'il arrive, et qui seraient tentés uniquement par un modèle gratuit- mais pas nécessairement illégal- ( ce qui encore une fois ne signifie pas non-rentable pour l'artiste) mais dont un certain nombre payera quand même les concerts, voire les produits dérivés. La Hadopi indiffère ceux-là, qui ont déjà migré depuis longtemps sur la diffusion en ligne ou sur les sites de téléchargement direct. Et de toute façon ils n'achèteront pas plus tes disques. - ceux qui accepteraient de payer un prix raisonnable, et, pour un certain nombre à condition que l'argent aille pour a plus grande part à l'artiste. La Hadopi indiffère également ceux-là puisqu'elle ne résoud pas la question de la rémunération et de l'autonomie ( voire de l'égalité de chances) des artistes.

  9. Sans oublier que plusieurs études sérieuses mettent en évidences que ceux qui "piratent" le plus sont également ceux qui achètent le plus. Couper internet et infliger 1500 € d'amende à un gars qui achète un album quand il en "pirate" trois n'est pas forcément un bon calcul. Après cela il y a de forte chance qu'au lieu d'acheter le 4ème album il se paye une seedbox ou un accès VPN pour ne plus être inquiété...

  10. Réagir sur le forum