Hadopi.fr ouvre ses portes

0

Le site officiel de la Haute autorité, Hadopi.fr, a ouvert ses portes ce jour. Sans surprise, il ne répond pas aux questions laissées en suspens par le dispositif et ne fournit aucune liste de moyens de sécurisation ou d’offres légales labellisés.

Ponctué de photographies et doté d’un design sobre, le site officiel de l’Hadopi se veut didactique. Ainsi, outre une rubrique d’actualité, on y trouvera une présentation de l’Autorité et des différents moyens de contact mis à disposition aux visiteurs.


Le site se veut didactique : un formulaire permet, à l’aide de quelques questions-réponses, de repérer les faux courriers tentant d’imiter la recommandation Hadopi. Néanmoins, il ne permet pas de confirmer l’authenticité à 100% d’un e-mail d’avertissement : pour cela, l’internaute est invité à prendre contact avec la Commission de Protection des Droits.

Les points obscurs de la loi ne sont en revanche absolument pas résolus. Les deux rubriques respectivement intitulées « Moyens de sécurisation labellisés » et « Offres légales labellisées » se contentent de donner des conseils extrêmement généralistes, voire vagues. Aucun nom de logiciel ou de site de téléchargement n’est proposé au visiteur, laissant le grand public livré à lui-même. Les critères nécessaires à la labellisation sont toujours « en cours de rédaction », selon le site.

Cette absence est particulièrement problématique dans le cas des logiciels de sécurisation car l’abonné est désormais responsable de la bonne sécurisation de son accès Internet et pourra être amené à prouver sa bonne foi devant la Commission de protection des droits. Comment sécuriser concrètement son accès ? Le site ne répondra pas à cette question, se contentant d’indiquer que, dès maintenant, « un moyen de sécurisation peut être efficace sans être labellisé ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.