Free porte plainte contre l’AFUTT

88

 

Selon Satellifax (accès payant), le magasine Challenges a annoncé que Free portait plainte contre l’Association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT).

Plus d’informations ci-dessous.

Lorsque l’AFUTT a publié son observatoire, Free se classait en tête avec plus de 51 % des plaintes, tous fournisseurs inclus.
Free conteste les méthodes de l’association et rappelle qu’une personne dénommée Adolf Hitler figurait dans la liste des abonnés mécontents.

Partager

A propos de l'auteur

88 commentaires

  1. renegade07 a écrit :
    Si meme les associations se mettent a faire voter les morts, ou va t-on?
    Pour information, rien n'interdit qu'il y ait une personne nommée Adolf Hitler vivante. Par contre, si Free obtenait que tous les informations tirées de sondages non scientifiques disparaissent du paysage, ce serait une oeuvre de salubrité publique.

  2. Free est désormais devenu un "vrai" opérateur/fai... On ne cherche plus à ménager la chêvre et le chou, et quand une assoc déconne, Free l'allume désormais, de la même façon que ses "collègues" opérateurs/fais. Certains autres opérateurs/fais ne s'en privent pas, et cela rend certaines assoc plus circonspectes dans leurs "élans"! :/ Dans quelques années, il sera vital pour ce type d'associations d'avoir des statuts juridiques et financiers autres que des "bricolos" de type Loi de 1901, avec un financement sérieux, car les batailles juridiques vont de plus en plus déraper dans du type anglo-saxon, avec des M€ à la clef et les frais d'avocats qui vont avec! :(

  3. fansat92 a écrit :
    Free est désormais devenu un "vrai" opérateur/fai... On ne cherche plus à ménager la chêvre et le chou, et quand une assoc déconne, Free l'allume désormais, de la même façon que ses "collègues" opérateurs/fais.
    Free n'a jamais hésité à recourir aux tribunaux.
    Dans quelques années, il sera vital pour ce type d'associations d'avoir des statuts juridiques et financiers autres que des "bricolos" de type Loi de 1901, avec un financement sérieux, car les batailles juridiques vont de plus en plus déraper dans du type anglo-saxon, avec des M€ à la clef et les frais d'avocats qui vont avec!
    Faut pas s'inquièter pour l'AFUTT. Le statut loi 1901 c'est juste un statut, ca ne dit rien quand à la philosophie de la chose et aux moyens.

  4. Alain a écrit :
    Si meme les associations se mettent a faire voter les morts, ou va t-on?
    Pour information, rien n'interdit qu'il y ait une personne nommée Adolf Hitler vivante.
    Oui... Cependant j'imagine que Free a certainement jeté un oeil sur la liste de ses abonnés... Et ce nom "d'abonné" n'a pas du ressortir.
    Alain a écrit :
    Par contre, si Free obtenait que tous les informations tirées de sondages non scientifiques disparaissent du paysage, ce serait une oeuvre de salubrité publique.
    A mon avis, ce n'est pas pour demain ;-)

  5. Emmanuel a écrit :
    [quote=renegade07]Si meme les associations se mettent a faire voter les morts, ou va t-on?
    Pour information, rien n'interdit qu'il y ait une personne nommée Adolf Hitler vivante.
    Oui... Cependant j'imagine que Free a certainement jeté un oeil sur la liste de ses abonnés... Et ce nom "d'abonné" n'a pas du ressortir. Mais ce n'est pas Free qui parle d'un mort qui vote, mais 07, qui, même bien renseigné ne doit pas avoir accès à ces listes ;-)

  6. Emmanuel a écrit :
    [quote=renegade07]Si meme les associations se mettent a faire voter les morts, ou va t-on?
    Pour information, rien n'interdit qu'il y ait une personne nommée Adolf Hitler vivante.
    Oui... Cependant j'imagine que Free a certainement jeté un oeil sur la liste de ses abonnés... Et ce nom "d'abonné" n'a pas du ressortir. Il me semble que lorsqu'on répond à un sondage on peut vouloir rester anonyme, et/ou donner un faux nom. Le sondeur n'est pas habilité a controller les papier d'identité du sondé... C'est un sondage, pas une enquete de police. D'autant plus que si Free a en effet essayé de corréler les noms apparaissant dans le sondage avec ceux de ses abonnés les personnes sondées auraient eu bien raison de donner de faux noms. Free pourrait faire préssion sur eux pour qu'ils ne donnent pas une mauvaise image, ou leur infliger des represailles (je lance des hypothèses ici, rien de plus)
    Emmanuel a écrit :
    Par contre, si Free obtenait que tous les informations tirées de sondages non scientifiques disparaissent du paysage, ce serait une oeuvre de salubrité publique.
    A mon avis, ce n'est pas pour demain ;-)
    Il apparait quand meme clair qu'il y a un certain nombre de mécontents. Peut etre que 51% n'est pas représentatif (on fait dire ce qu'on veut aux sondages selon comment sont tournés les questions les réponses et leur interprétations). Mais si Free était irréprochable je ne pense pas qu'il apparaitrait de telle sorte.

  7. Tout ça n'enlève rien au fait que nous sommes nombreux à nous plaindre de FREE. Donc ce sont vraiment des petits joueurs chez FREE. Moi c'est bien Spider02, suis-je une personne, un robot, est-ce que j'existe vraiment d'ailleurs ????? Cela ne remet pas en cause mon mécontentement. Y sont Trop Nuls chez FREE.

  8. Nodfrog a écrit :
    [quote=Alain] Pour information, rien n'interdit qu'il y ait une personne nommée Adolf Hitler vivante.
    Oui... Cependant j'imagine que Free a certainement jeté un oeil sur la liste de ses abonnés... Et ce nom "d'abonné" n'a pas du ressortir.
    Il me semble que lorsqu'on répond à un sondage on peut vouloir rester anonyme, et/ou donner un faux nom. Le sondeur n'est pas habilité a controller les papier d'identité du sondé... C'est un sondage, pas une enquete de police. D'autant plus que si Free a en effet essayé de corréler les noms apparaissant dans le sondage avec ceux de ses abonnés les personnes sondées auraient eu bien raison de donner de faux noms. Free pourrait faire préssion sur eux pour qu'ils ne donnent pas une mauvaise image, ou leur infliger des represailles (je lance des hypothèses ici, rien de plus)
    Emmanuel a écrit :
    Par contre, si Free obtenait que tous les informations tirées de sondages non scientifiques disparaissent du paysage, ce serait une oeuvre de salubrité publique.
    A mon avis, ce n'est pas pour demain ;-)
    Il apparait quand meme clair qu'il y a un certain nombre de mécontents. Peut etre que 51% n'est pas représentatif (on fait dire ce qu'on veut aux sondages selon comment sont tournés les questions les réponses et leur interprétations). Mais si Free était irréprochable je ne pense pas qu'il apparaitrait de telle sorte. Bonjour, Je rejoint ce qu'a écrit Nodfrog, et j'ajouterai que je ne pense pas qu'une action en justice soit ce qu'il y a de mieux dans ce cas. Il aurait été peut-être plus approprié de faire une campagne d'information sur ce sujet, mais ça Free ne sait pas faire...:| Bonne journée.

  9. Globalement, je suis assez choqué de cette nouvelle propension de free à lancer des procédures contre ceux qui osent critiquer ses services. Désormais, même les associations de consommateurs n'ont plus droit de cité, et se doivent de faire preuve de la plus grande vigilance dès lors qu'ils prenent le risque de faire le moindre comparatif. Ce n'est, à mon sens, guère compatible avec une information de qualité sur les prestations des différents acteurs de ce marché. Pire encore, je vois une dérive quasi fasciste dans cette manière de vouloir controler l'ensemble de l'information... (je prends presque à mon tour des risques en parlant ainsi). Un utilisateur pourtant très heureux du service Free.

  10. Réagir sur le forum