Free épinglé pour des travaux dans le parc des Alpilles

0

Free, et ses sous-traitants, ont été condamnés en référé pour avoir entrepris des travaux dans le parc naturel des Alpilles (Saint-Rémy-de-Provence).

La découverte de travaux de câblage menés sur le site du biotope de la Caume, un lieu protégé par arrêté préfectoral, a interpellé les responsables du parc naturel, dans les Bouches-du-Rhône. Les entreprises sous-traitantes, Général Câblage et CPCP Telecom, agissaient pour le compte de Free, rapporte La Provence.

Bien que l’opérateur ait décidé de faire passer des câbles dans des fourreaux déjà existants, les travaux ont fortement déplu aux élus. Les sociétés mandatées par Free ont agi « sans autorisation », dénonce le maire de Saint-Rémy-de-Provence, Hervé Chérubini, qui préférerait que l’opérateur se plie plutôt aux négociations sur l’urbanisation mises en place par la municipalité. « Free et Orange n’ont pas voulu y participer », tempête-t-il. Contrairement à « Enedis et Bouygues, qui ont accepté d’engager des dépenses importantes » pour faire passer leur tracé via la RD5 et contourner ainsi les Alpilles.

Une action en référé, Free et ses sous-traitants condamnés

Après constatation des travaux par huissier de justice, l’affaire a rapidement été portée devant le tribunal en référé. Ce dernier a retenu le « trouble manifestement illicite » des opérations de voirie commandées par Free.

Ainsi, dans une décision en date du 7 juin, l’opérateur et ses sous-traitants ont été condamnés à mettre immédiatement fin à leurs travaux, sous peine d’une astreinte de 5000 euros par jour. Ils devront également remettre en état le site.

Source : La Provence

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum