Franceinfo, la chaîne TV qui cartonne… sur le web

4

Dernière venue sur le secteur chargé de l’information en continu, la chaîne publique Franceinfo rencontre des audiences décevantes… mais cartonne sur le web.

Installée sur le canal 27 de la TNT depuis son lancement, le 1er septembre 2016, la chaîne est également disponible chez tous les opérateurs de télévision par ADSL, fibre et satellite. Effort conjoint des rédactions de France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’INA, Franceinfo devait représenter la riposte publique aux géants de l’information télé que sont BFM TV, I-Télé et LCI. Mais, après un lancement encourageant en grande partie dû à un effet de curiosité et à une promotion intense sur les chaînes du service public, le bilan est mauvais : la chaîne représente moins de 0,2 % de part d’audience, loin derrière ses trois concurrentes.

Mal rythmée, fouillis, dotée d’une grille des programmes peu compréhensible… Franceinfo cumule les handicaps. Conscients de ces faiblesses, ses dirigeants travaillent à une refonte de la grille des programmes, prévue pour fin novembre. Par exemple, exit les rappels des titres toutes les 10 minutes, qui cassent le rythme de l’antenne et empêchent les autres programmes de s’installer sur la durée. La rédaction envisage d’installer ces flashs info tous les quarts d’heure, en moyenne.

Selon Le Figaro, cette grille remaniée pourrait être mise en place fin novembre, tandis que de petits ajustements ont régulièrement lieu à l’antenne depuis le lancement.

Des formats conçus avant tout pour le web

Si la chaîne ne trouve pas son public à la télévision, c’est peut-être parce qu’elle a été pensée dès le début pour le web. Ses différents formats trouvent tout leur sens en diffusion sur Internet : des petits virgules courtes, sous-titrées, la plupart du temps sans commentaire audio ajouté. Il n’est pas rare d’y observer des pointes d’humour, quand il ne s’agit pas ouvertement de parodie… rafraîchissant, mais déroutant sur une chaîne d’info !


Ces formats, particulièrement adaptés à la consultation et au partage sur mobile, rencontrent un vrai succès. Le public internaute semble apprécier ce ton innovant, et les résultats sont là : le site web de Franceinfo enregistre une fréquentation en hausse de 10 % (par rapport au trafic cumulé des anciens sites de France Info), sans compter les vues issues des réseaux sociaux.

Reste à trouver comment agencer ces pastilles sans donner l’impression d’un « patchwork » à l’antenne. C’est le pari de Franceinfo pour 2017.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. On savait d'avance que Franceinfo était en doublon et inutile à la télé. Vivement qu'elle ferme et arrête de gaspiller l'argent des contribuables ! De toute façon, l'audience de Franceinfo est celle qu'auront en moins les autres chaînes d'info. Donc si l'Etat investit des millions pour la faire marcher, les autres chaînes vont devoir réduire les budgets et licencier. Si cela marche sur le web, qu'ils continuent sur le web.

  2. Justement je trouve cette chaîne info intéressante et différente des autres, elle est loin de faire doublon.
    Des chaînes info sur la TNT , il y en a de trop c'est certain mais ce n'est certainement pas celle là qui devrait fermer, je verrais plutôt une certaine chaîne info que je qualifierais de chaîne poubelle, pour ne pas la nommer c'est la première sur laquelle on tombe quand on zappe dans l'ordre croissant...

  3. Réagir sur le forum