France Telecom et ses fibres

0

 

Le régulateur (l’Arcep) a demandé à l’opérateur historique de faire des offres aux autres opérateurs, mais il se refuse à imposer un tarif… pour l’instant.

En effet, les fibres inactives de France Telecom pourraient permettre aux opérateurs tiers de dégrouper les petits NRA, exclus du très haut débit pour l’instant.

Si les négociations entre l’opérateur historique et les opérateurs tiers n’avancent pas, l’Arcep pourrait sévir à l’automne.

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.