Didier Lombard : « l’exclusivité est un élément clef pour rentabiliser… »

7

On n’en doute pas !

Dans une interview consacrée aux Echos, le grand manitou du futur-ex-groupe France Télécom revient sur la perte de quelques-unes de ses exclusivités phares : la chaîne Orange Sport sur Orange TV, ou encore l’iPhone chez l’opérateur mobile Orange.

Face à ces défaites successives, remettant en cause la politique d’exclusivités assez propre à sa firme, Didier Lombard n’en démord pas : « Si l’exclusivité disparaissait, c’est un modèle qui explose », explique-t-il, faisant référence au principe de financement de nombreuses chaînes de télévision et ligues sportives.

Le PDG du premier groupe de télécommunications de France n’hésite d’ailleurs pas à qualifier la politique d’exclusivités de sa firme d’ « innovante » : « Au-delà de la polémique, l’exclusivité est un élément clef pour rentabiliser l’investissement dans l’innovation. Ce carburant de l’innovation est indispensable. Nous ne sommes plus en monopole, la concurrence est vive, elle joue avant tout sur l’innovation et les nouveaux services qui nous permettent d’être attractifs pour les consommateurs ; nous devons donc pouvoir innover. »

M. Lombard entend bien que cette décision, qui selon lui « revient à interdire, à [Orange] comme à [ses]concurrents, la vente du « multiple play » », soit appliquée avec la même rigueur à ses concurrents. Cela sous-entend Free ainsi que SFR sur le marché de l’internet, mais également SFR et Bouygues sur le marché des télécoms, et évidemment le groupe Canal+ dans le monde de la télévision.

Pour terminer, il s’exprime sur le prix du dégroupage proposé aux opérateurs tiers, jugé trop élevé. Chose qu’il justifie plutôt simplement : « ils [les opérateurs alternatifs, ndlr]oublient le coût de la maintenance et bien d’autres choses. […] je constate que ces prix de gros régulés n’empêchent pas nos concurrents de dégager de fortes marges, tant s’en faut ! ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. Bonsoir, y a une erreur dans le texte c'est pas exclusivité, mais monopole et j'appelle pas ça un modèle, mais de l'abus enfin bon, on est pu à ça près hein ! Surtout à partir de demain pauvre France

  2. R404A a écrit :
    Bonsoir, y a une erreur dans le texte c'est pas exclusivité, mais monopole et j'appelle pas ça un modèle, mais de l'abus enfin bon, on est pu à ça près hein ! Surtout à partir de demain pauvre France
    Monopole ?

  3. R404A a écrit :
    Bonsoir, y a une erreur dans le texte c'est pas exclusivité, mais monopole et j'appelle pas ça un modèle, mais de l'abus enfin bon, on est pu à ça près hein ! Surtout à partir de demain pauvre France
    T'inquiète pour les erreurs dans le texte, on l'a tous compris de la même façon. ;)

  4. yoann007 a écrit :
    Bonsoir, y a une erreur dans le texte c'est pas exclusivité, mais monopole et j'appelle pas ça un modèle, mais de l'abus enfin bon, on est pu à ça près hein ! Surtout à partir de demain pauvre France
    Monopole ?
    ben ouais ça fait plus réaliste mais c'était de l'humour ;)

  5. de memoire celui qui a ouvert les portes aux exclusivités c est SFR avec rim (blackberry), de memoire a l epoque seul sfr y croyait, mais depuis les autres operateurs s y sont mis et les exlus du partenariat ont continué de bon train. Je ne suis pas certain que ces exlusivités etaient nefastent, la difference est que rim est capable de proposer des plateformes personnalisées en fonctions des operateurs contrairement a apple qui ne possede qu un modele unique (cosmetique) ... Bref pas de quoi faire un fromage, la concurrence proposera bientot des produits equivalents a l iphone...

  6. la concurrence est toujours bonne pour l'innovation, a partir du moment ou il y as exclusivité, il y as risque de monopole. par exemple un match de foot en exclusivité sur une chaine exclusive sur Orange, ce serais poussé vers un monopole

  7. Didier Lombard prend ses (anciens) clients pour des canards sauvages (pour ne pas dire "des c...) Pendant des années les P&T, puis F. T. nous ont fait surpayer un service pas meilleur qu'un autre. Pour l'instant il ne fait pas pitié (mais pas envie non plus) et il faudrait qu'il apprene à modérer son appétit. Payer des fortunes l'exclusivité de diffuser des matches de foot sur une chaine visible par personne sauf contrat exclusif avec un nouvel FAI-TV c'est un SCANDALE, comme aurait dit GM . En +, comme Canal, je pense qu'il faudrait INTERDIRE ces enchéres pour l'exlusivité des matches de foot (ou autres) ça moraliserait peut-être des sports qui sont devenus des scandales permanents. RASle bol des conneries du FRIC pour le FRIC.

  8. Réagir sur le forum