Ça ne marchera jamais : Netflix a 5 millions d’abonnés en France

0

Un peu plus de 4 ans après son arrivée en France, Netflix fait figure de leader incontesté de la SVOD. Le géant américain revendique aujourd’hui 5 millions d’abonnés dans le pays.

Lors de son lancement dans l’Hexagone, fin 2014, nombreux étaient les acteurs tricolores à lui jeter des tomates pourries : producteurs, opérateurs et plateformes concurrentes lui prédisaient de concert un avenir funeste. Le temps a fait son œuvre : aujourd’hui, selon une information du Figaro confirmée par Netflix, la plateforme a franchi le cap symbolique des 5 millions d’abonnés en France.

À titre de comparaison, BFM Business estimait le nombre total d’abonnés aux offres CANAL (Canal+, bouquet Canal…) à 4,8 millions en France métropolitaine, fin septembre 2018 — hors abonnements en « bundle » avec une offre telle que la Freebox Révolution avec TV by CANAL.

Un ancien ennemi devenu fréquentable

Le discours à l’encontre de Netflix a également bien changé. D’abord tous opposés à l’idée de se « coucher » devant l’envahisseur américain en le laissant arriver sur leurs bouquets, les opérateurs ont cédé un par un, bon gré mal gré. Le dernier réfractaire en date, Free, a fini par inclure l’abonnement Netflix à ses nouvelles offres Freebox Delta et Freebox One, en décembre 2018.

Les producteurs français ne rechignent désormais plus à produire des séries et films en commande directe pour la plateforme. C’est le cas du premier film Netflix Originals français, « Je ne suis pas un homme facile », produit par Mediawan (Xavier Niel) pour Netflix. Il est également possible d’y retrouver des productions telles que « 10 pour cent », à peine un mois après sa diffusion initiale sur France 2 — au grand dam de Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum