Le budget de France Télévisions rejeté par le Sénat

0

Le Sénat a rendu un avis défavorable sur la feuille de route prévisionnelle de France Télévisions. Le groupe public devra revoir sa copie.

Le contrat d’objectifs et de moyens (COM), soumis par France Télévisions, devait définir le budget des chaînes de télévision publiques jusqu’en 2020. Pas de chance : le Sénat s’est prononcé contre, mercredi, lors de la commission des affaires culturelles.

Les sénateurs n’ont pas été tendres : jugé irréaliste et risqué, le projet a cristallisé toutes les critiques. Le projet, qualifié de « provisoire » par le sénateur LR Jean-Pierre Leleux, devra être « remis à plat d’ici quelques mois sur la base d’un vrai projet stratégique ». Ambiance…

Un renvoi après les élections présidentielles

Il s’agit d’un désaveu pour Delphine Ernotte, aux commandes du groupe télévisuel depuis maintenant un peu plus d’un an. La présidente de France Télévisions mise sur une hypothétique baisse « limitée » de ses revenus publicitaires. Mais également sur une hausse des revenus publics, essentiellement représentés par la redevance audiovisuelle… Or, en l’absence de réforme de cette dernière, cela parait peu probable : les sénateurs estiment que les recettes produites par la redevance pourraient baisser dans les prochaines années.

Indirectement, c’est le gouvernement qui est pointé du doigt. François Hollande devait engager la réforme de la contribution audiovisuelle, jugée nécessaire pour l’avenir de France Télévisions. L’idée rejoindra la longue liste des promesses enterrées du quinquennat. Les sénateurs se défaussent à leur tour, en renvoyant le nouveau budget à 2017 — en tout état de cause, après les élections présidentielles.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum