Audiences : Franceinfo en passe de remporter son pari risqué

0

En se transformant en Franceinfo, la vénérable France Info est devenue tout à la fois radio, chaîne de télévision et média d’informations numérique.

Le pari, audacieux, consistait à transformer totalement la radio d’information publique pour en faire un support d’information à plusieurs têtes. Sous l’impulsion de la nouvelle direction de France Télévisions, menée par Delphine Ernotte, Franceinfo est ainsi devenue une chaîne de télévision sur le canal 27 de la TNT, effort conjoint des rédactions de France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’INA.

Si la radio et la télévision demeurent deux entités distinctes, certains programmes sont désormais proposés sur les deux supports en simultané : Les Informés de Franceinfo, la matinale de Jean-Michel Aphatie, et bien entendu les rappels des titres. La rédaction souhaitant éviter de proposer de la simple « radio filmée », les équipes ont dû s’adapter et opter pour de nouveaux studios, plus télégéniques.

Un pari bénéfique pour la radio et un carton sur le numérique

La métamorphose porte ses fruits, côté radio : avec une part d’audience cumulée de 8,7% au dernier rapport Médiamétrie (pour novembre-décembre 2016), Franceinfo se paye le luxe de repasser devant Europe 1 et RMC, à un niveau jamais vu depuis huit ans. Elle s’offre la place de 4è radio de France, derrière RTL (1è), France Inter (2è), et NRJ (3è).

Si la chaîne de télévision demeure à la peine, la direction compte sur divers ajustements de la grille (jugée trop brouillonne à son lancement) pour remonter la pente. Le succès des contenus vidéos de Franceinfo est à chercher ailleurs : depuis la rentrée, la chaîne rencontre un vrai succès sur les réseaux sociaux et supports numériques. Et elle ne se prive pas de le faire remarquer, en multipliant les initiatives originales comme l’ouverture d’une page officielle de reaction gifs politiques sur Giphy

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum