Angela Merkel veut créer un réseau Européen… et tuer Internet

9

Dans le cadre du conseil des ministres franco-allemand, qui se déroule ce mercredi à Paris, la chancelière allemande Angela Merkel pourrait proposer la création d’un réseau de télécommunications 100% Européen. Un projet de scission dont les conséquences pourraient être dramatiques pour l’Internet tel qu’on le connaît.

Merkel a donné un avant-goût de son projet, samedi 15 février, lors de son traditionnel entretien hebdomdaire. Pour elle, il est important de « conserver un degré élevé de protection des données » face aux USA, suite aux révélations sur la surveillance accrue des communications ayant émaillé l’année 2013. Pour que « personne n’ait à envoyer des courriels et d’autres informations de l’autre côté de l’Atlantique », elle envisage « de créer un réseau de communication à l’intérieur même de l’Europe » ; un projet qu’elle compte proposer à la France pour travailler de concert.

Si la dépendance du réseau Internet aux services américains est un problème légitime pour l’Europe, la solution d’Angela Merkel consiste, ni plus ni moins, à créer une scission d’Internet et à tuer, ni plus ni moins, le réseau mondial tel que nous le connaissons.

On imagine difficilement les opérateurs et les utilisateurs accepter l’idée d’un réseau fermé sur lui-même, expurgé, où la plupart des contenus hébergées hors d’Europe deviendraient inaccessibles… On ose espérer que la chancelière, faute d’un éclairage technique suffisant, n’a simplement pas mesuré la gravité de ses propositions.

via Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. Cut.."On ose espérer que la chancelière, faute d’un éclairage technique suffisant, n’a simplement pas mesuré la gravité de ses propositions."
    Vous croyez vraiment à ce que vous écrivez?
    Alors vous ne connaissez pas assez Angela.
    Elle ne dit et elle ne fait jamais rien sans avoir longuement réfléchi et s’être renseignée..
    Tout le contraire de certain de nos ministres, de tout bord politique, qui "twittent" constamment des âneries du bistrot de l'Assemblée.
    Restons vigilants, il y à danger.

  2. De ce que j'en lis a gauche a droite, personne ne sait trop ce que A.Merkel a voulu dire, chacun y va donc de son hypothese. Un Internet europeen isole, coupe du monde est peu probable pour faire dans l'euphemisme.
    Je vous recommande la lecture de cet article : http://www.slate.fr/story/83639/internet-europeen-merkel
    Deja il a l'avantage d'etre accessible a tous (pas l'article du Monde cite par cette news qui est reserve aux abonnes) et personnellement sa derniere hypothses me semble la moins improbable.
    En tout cas ecarter d'emblee l'idee que Merkel a pu dire une connerie est a mon avis une erreur "bien franchouillarde" mais typique des posts de Fansat70 qui n'ecrit pas un seul post sans dire et repeter que en France on est des gros nuls en tout, sur tous les sujets et que tous les autres font toujours mieux

  3. Elle peut toujours souhaiter cela mais je doute qu'elle arrive à quelque chose.
    Son réseau ne risque pas d'attirer grand' monde avec presqu'aucun atout:
    - fermé sur lui-même
    - vide de contenu
    - censuré par toutes les législations européennes
    - n'offrant fondamentalement pas plus de sécurité que le réseau Internet (que est-ce qui dit qu'un fournisseur d'accès n'accepte pas d'installer un mouchard de la NSA chez lui en échange d'un accès facilité au marché américain ? ) et espionné par les mouchards européens (donc offrant encore moins de garanties contre la surveillance).
    - Et je ne trouve pas d'arguments pour: contenu plus fiable ? Pourquoi censuré et limité serait synonyme de plus fiable ? Sécurisé ? Pourquoi un réseau public européen serait plus sécurisé qu'un autre ? Conforme à toutes les législations ? Si l'Etat fait des lois non conformes aux législations comment les publications serait conformes à tout ? Il n'y aurait que des infos vides de sens ou vérifiées 1000 fois par les juristes qui seraient conformes (donc très limité en contenu ou avec du contenu hors de prix pour une population limitée).
    Donc un autre réseau identique ne se développera pas. Par contre un réseau avec des principes totalement différents pourrait accrocher: totalement anonyme, crypté, sécurisé, réparti et résistant à l'extinction, multipeer (possibilité de regarder une émission ou télécharger un fichier et se le transmettant sans surcharge du réseau), ouvert au réseau actuel. Il permettrait les diffusions émissions TV films sans surcharge du réseau, partage d'infos, totale résistance aux pannes et sabotages, impossibilité de surveillance. Du genre FreeNet.
    Mais c'est certainement les qualités opposées au réseau que voudrait Angela Merkel !

  4. Réagir sur le forum