Adblock Plus milite pour le “choix” plutôt que le blocage des publicités

21

Dans un communiqué édité en français, les créateurs de l’extension Adblock Plus, disponible pour Firefox, Chrome, Opera et systèmes Android, font connaître leur désaccord avec les pratiques mises en place par Free ces derniers jours dans le cadre de l’AdGate.

Si l’existence de certains plugins bloqueurs de publicités est souvent mise en avant par certains fans pour justifier le blocage de Free, il semblerait bien que les deux pratiques n’aient rien en commun. C’est en tout cas l’avis des créateurs d’Adblock Plus, une des plus populaires extensions du genre, qui soulignent qu’il est important de pouvoir « choisir parmi les publicités dites acceptables et les publicités intrusives en laissant le contrôle aux utilisateurs ». Et ce, « contrairement à des outils de blocage de publicité, par défaut et sans consentement explicite des internautes » — comme celui mis quelques jours en place sur la Freebox.

L’extension aide l’utilisateur dans son choix en proposant des listes blanches de sites désignés par la communauté comme acceptables, c’est-à-dire non-intrusives et respectueuses de la vie privée. Mais dans tous les cas, l’utilisateur peut choisir de configurer ce blocage, en excluant les sites de son choix et en autorisant, au contraire, les publicités sur ses sites préférés.

« Contrairement à la controverse de Freebox et un fonctionnement d’opt-out, nous donnons le choix aux internautes, par l’intermédiaire de listes blanches », explique Till Faida, co-créateur d’Adblock Plus. Et de résumer : « nous ne sommes pas contre les publicités sur Internet, nous sommes : 1/ pour le choix et 2/ pour la protection de la vie privée ». Nul doute que si Free proposait la même approche, nous ne pourrions être que d’accord avec sa démarche…

via Numerama

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

21 commentaires

  1. Ils ont rien compris Adblock comme d'autres.
    Le fond du problème c'est pas le blocage de la publicité mais bien d'avoir un accord entre Free et Google pour régler les soucis de chargement (peering) de Youtube.
    Si Free n'avait pas mis le blocage de la pub par défaut, le buzz n'aurait pas fonctionné et les négociations n'auraient certainement plus eu lieu avec Google.
    C'est donc un mal pour un bien.

  2. +1
    Et d'ailleurs c'est peut être la solution radicale pour garder un internet illimité.
    Car les vidéos Youtube consomment de plus en plus de bande passante 1080 HD, d'ailleurs on y trouve même des films gratuits (  que fait Hadopi sur Google ?  :o)
    Il y a de cela quelque temps SFR orange Et Bouygues avaient planifié en doute un internet découpé, avec des options suivant ce que l'on consomme, Free étant le seul à dire non et avoir claqué la porte.
    Je ne pense pas que les gros consommateurs en rêvent.

  3. On en a parlé sur plusieurs sites.
    http://actu.orange.fr/une/le-blocage-antipub-un-coup-de-semonce-de-free-contre-google-afp_1278206.html
    http://www.metrofrance.com/high-tech/blocage-de-la-pub-free-devrait-se-raviser-rapidement/mmae!2XCb2ebi9Z7A/
    etc.....
    D'ailleurs, d'autres FAI ont fait de même (USA). Donc les accords sont secrets.
    Google fait tellement parler de lui en ce moment (du mauvais côté  des choses) qu'il ne doit plus se considérer comme le nombril du monde.

  4. bonjour adblock et payant jais pus beneficier de ce programe gratuitement 30jours apres pour continuer falai payer .free le fesais gratuitement compris dans le forfait donc des quil y a quelque chose de gratuit tous le monde monte au traino bravo la france

  5. Réagir sur le forum