4G : l’ARCEP va mener l’enquête sur le terrain

3

La plainte déposée par l’UFC-Que Choisir sur la couverture 4G d’Orange et SFR fait réagir le gendarme des télécoms, qui annonce qu’il mènera sa propre étude sur le terrain.

Selon ZDnet.fr, l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms), qui avait été interpellée par l’association de consommateurs sur ce sujet, a prévu de bousculer son calendrier initialement prévu, et de mener une étude sur la couverture 4G des opérateurs « avant l’été 2014 ».

L’étude en question visera à vérifier sur le terrain, par une série de mesures, si les cartes de couverture 4G publiées par les opérateurs sont conformes à la réalité. L’ARCEP doit, avant tout, élaborer un protocole de tests fiable, avant d’en confier la réalisation à un prestataire externe, explique ZDnet.

Source : ZDnet.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Cette tempête dans un verre d'eau est ridicule mais elle a un mérite extraordinaire : l'ARCEP ne sert plus à rien, c'est désormais une évidence. Il est absolument invraisemblable que cette étude - quelle qu'en soit la qualité - vienne d'un autre organisme que l'ARCEP dont c'est la responsabilité. Après la suspicion d'incompétence à propos de ses errements sur Free Mobile, ce dernier coup l'achève !
    Quant à "l'élaboration d'un protocole fiable" on croit rêver puisqu'il existe depuis plusieurs années ! Sans parler de l'incompétence avouée qui oblige l'ARCEP à faire un appel d'offres puisque ces brillants technocrates n'ont pas de service ad hoc. Euthanasie !

  2. Et si l arcep confirme une couverture non conforme il se passera quoi? Rien de rien!
    La dernière fois que l arcep a vérifié la couverture des 3 opérateurs il y a eu une tape sur les mains et rien de plus.
    Il devait y avoir des sanctions financière et rien de rien!
    Quand l arcep imposes une amende a numericable et que numericable arrive a faire annuler la décision il est certain que l arcep n a plus de crédibilité
    Et les opérateurs ont toujours le joker dans la manche qui est l emplois!!! Enfin non c est l emplois précaire des prestataires qui s occupent de déployer les réseaux

  3. Tu inverses avec beaucoup de légèreté ce qui s'est passé avec Numericable : c'est bien à cause de l'incompétence de l'ARCEP que la justice a annulé la procédure, Numericable n'avait qu'à présenter le dossier sans rien faire. Si ces parasites travaillait convenablement :
    - Numericable n'aurait pas pu échapper à la sanction
    - Orange et SFR auraient déjà eu un avertissement - ou pas - pour leur réseau 4G
    - Free aurait été sanctionné pour publicité mensongère sur son service FTTH.

  4. Réagir sur le forum