Nice-Matin : le rachat du titre par Xavier Niel avalisé par la l’Autorité de la Concurrence

0

Clap de fin pour le bras de fer opposant Xavier Niel et l’homme d’affaires franco-libanais Iskandar Safa dans le cadre des opérations de rachat du quotidien régional Nice-Matin, avec  l’approbation par l’Autorité de la Concurrence de la prise de contrôle par Xavier Niel via sa société NJJ Holding communiquée ce jour par voie officielle.

« L’opération ne donne lieu à aucun chevauchement d’activité dans le secteur de la presse écrite. En revanche, l’opération donne lieu à des chevauchements d’activités très limités sur les marchés de l’exploitation de sites éditoriaux en ligne et de la vente d’espaces publicitaires en ligne », précise par ailleurs l’Autorité de la concurrence.

Pour rappel, Xavier Niel a fait l’acquisition  au printemps dernier, de 34 % de parts, détenues par une société Belge dénommée Nethys, qui avait été contrainte de s’en défaire pour des raisons qui lui étaient propres.

Il sera désormais détenteur de 100% des parts du groupe de presse, récupérant au passage dans son escarcelle, 11% de la Provence détenus jusqu’à présent par Bernard Tapie.

Cette acquisition s’était faite par le canal de NJJ, Holding personnelle de Xavier Niel et avait donné lieu à une situation de défiance au sein du quotidien régional. En lice en facepour la prise de monopole, Iskandar Safa, d’ores et déjà propriétaire de « Valeurs Actuelles »,  connu pour ses opinions quelque peu radicales et qui avait jeté l’éponge au milieu de l’été.

De source proche de Xavier Niel, le seul intérêt pour le rachat de ces parts, résidait dans une stratégie d’évitement du basculement du quotidien, entre les mains d’un repreneur peu connu pour sa vision de la démocratie éditoriale. Un comble pour le patron de Free, d’ores et déjà partie prenante dans le Monde  aux côtés de Mathieu Pigasse notamment et âpre garant de la liberté de ton dans les organes de presse.

Une position par ailleurs confirmée  par la joute l’ayant opposé tout au long de l’été, avec à ses côtés le Pôle d’Indépendance Journalistique du Monde à son coreligionaire, notamment au sujet du droit d’agrément conféré à ce dernier, concernant l’introduction dans le capital social du quotidien, d’un nouvel actionnaire.

Source : Autorité de la Concurrence.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.