Ma Connexion Internet : le nouvel outil mis en ligne par l’ARCEP destiné au public

0

Si le principal travail de l’ARCEP consiste en la régulation et le contrôle des activités des réseaux de télécomunication, ce n’est pas sa seule activité. En effet, l’organisme propose régulièrement des outils conçus pour le grand public et mis à sa disposition notamment sur son site open date.

Aujourd’hui, l’ARCEP franchit un ouveau cap en la matière, avec la mise en ligne de Ma Connection Internet par lequel il permet de lister les FAI ainsi que « toutes les technologies d’accès fixe filaires (cuivre, câble et fibre) et hertziennes (4G fixe, THD radio, satellite, HD radio) » disponibles à une adresse donnée, ainsi que des classes de débits, sur l’ensemble du territoire national.

Le site est pour le moment dans sa version bêta et devra sûrement rencontrer quelques améliorations mais vous pouvez d’ores et déjà trouver toutes les informations utiles quant au débit auquel vous pouvez avoir accès, des statistiques, des données….

« Ma connexion internet » s’inscrit dans la démarche de « régulation par la data » de l’Arcep : il se veut un véritable outil de régulation et de transparence des déploiements pour renforcer l’information des consommateurs, des entrepreneurs et des pouvoirs publics avec l’objectif d’éclairer leurs choix. En particulier, cet outil permettra aux collectivités d’établir des diagnostics précis et contribuer à la définition et l’actualisation de leur stratégie numérique.

Petite précision : s’agissant d’une version bêta, elle est encore imprécise et des données sont incomplètes.

En effet, les bases sources réutilisées par l’Arcep pour les adresses ou pour les immeubles, notamment la Base Adresse Nationale sur laquelle s’appuie le projet, sont pour l’heure imprécises, en particulier dans les zones rurales.

La carte des débits permet d’afficher le débit maximum disponible à une adresse donnée. Chaque couleur correspond à une classe de débit.

La réconciliation de plusieurs bases différentes génère elle-même ses propres incohérences. Et en l’absence de base de référence, les différents réseaux utilisent des référentiels différents.

Vue des adresse dans un quartier donné ainsi que des technologies et opérateurs disponibles.

D’importants travaux ont été menés par l’Arcep pour les combiner au mieux et reconstituer un référentiel le plus complet possible, mais le chantier est complexe et sort assez largement du périmètre des missions du régulateur.

Sur la carte statistiques, la coloration indique le taux de locaux éligibles Très Haut débit (30 Mbits/s et plus) tandis que le panneau latéral à gauche indique l’ensemble des statistiques disponibles sur une commune précise.

Au-delà, certains des nombreux traitements de données mis en œuvre pour assembler les données des opérateurs et les référentiels géographiques sont encore en phase de fiabilisation, et des défauts identifiés dans les données en cours de traitement.

Cet outil est avant tout une démarche collaborative qui permet de recouper des informations et de construire des banques de données traduites sous forme de cartes. La version complète et définitive du projet, sortira à l’automne.

http://maconnexioninternet.fr
https://maconnexioninternet.arcep.fr

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.