Le tribunal de commerce de Paris ordonne à Altice et BFM TV de ne plus communiquer sur le litige avec Free

1

Nouvel épisode dans la guerre commerciale qui oppose Iliad et Altice au sujet de la diffusion des programmes de BFM TV, RMC Story et RMC Découverte.

C’est un Tweet de Lettre A qui nous l’apprend ce matin.

Une décision logique en soi, les intérêts en cause étant conséquents.

SFR, filiale d’Altice, nous l’avions relevé la semaine passée, s’était engouffrée dans la brèche issue de l’interruption des flux des troubles chaînes citées et du lancement de sa nouvelle Box 8 aux caractéristiques concurrentielles à l’offre proposée par Free avec la Delta.

Situation relevée par Xavier Niel dans la tribune publiée dans les Echos qui attirait l’attention sur le déséquilibre créé par le Groupe Altice.

Une stratégie commerciale

BFM TV n’a semble-t-il pas souhaité relever l’argument et une stratégie de communication autour du litige s’est nourrie depuis le 26 août dernier, date d’interruption de la diffusion, ayant pour objet de rediriger les abonnés privés de ses programmes, vers les abonnements Fibre SFR.

Stratégie qui au final s’est révélée peu payante.

Avec cette décision rendue par le Tribunal de commerce de Paris, c’est avant tout l’idée d’un débat commercial loyal qui se dégage et non pas une prise d’otages des abonnés utilisée comme moyen de pression dans les négociation toujours en cours.

Partager

A propos de l'auteur

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum