La Fédération Française des Télécoms a inauguré le 12 octobre dernier, le premier site multi-opérateurs en Corse

0

Une inauguration qui s’est tenue ,notamment en présence notamment de l’ANFR mais également de :

  • Ronan LEAUSTIC, Sous-préfet de Corte ;
  • Gilles SIMEONI, Président du Conseil exécutif de Corse ;
  • Jean-Félix ACQUAVIVA, Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse, Président du Comité de massif de Corse ;
  • Venture SELVINI, Maire de Vivario.
Source Twitter ANFR

L’événement permet de faire un point rapide sur la couverture réseau de l’Île-de-Beauté.

Qu’en est-il de la couverture mobile en Corse ? 

Ce pylône multiopérateurs, installé sur la commune de Vivario et financé dans le cadre d’un partenariat associant les collectivités locales et les opérateurs, proposera des débits théoriques maximum de plusieurs dizaines de Mb/s.

Cette inauguration s’inscrit dans le cahier des charges imparti par le New Deal Mobile en Corse, accord historique conclu entre Free, Orange, SFR, Bouygues Telecom et le gouvernement ; les opérateurs s’engageant à procéder à une couverture maximale de territoire à grand renfort d’investissements dans les infrastructures.

Une vision globale reprise par Emmanuel Macron notamment dans son discours prononcé à Bastia lors de son déplacement au mois de février 2018, au cours duquel il avait indiqué :

« Parler de cohésion des territoires, c’est également parler de la ruralité et de l’accès aux services publics par la mobilité mais aussi par l’accès au numérique. Sur ce point, la Corse, comme tous les territoires de France, bénéficiera du plan négocié par le gouvernement avec les opérateurs de téléphonie mobile pour accélérer la couverture en 4G du pays afin de garantir une couverture totale du territoire d’ici 2020« . 

Des mots qui ont ici trouvé une résonance, puisque c’est la Collectivité Locale qui, aidé des opérateurs, identifie elle-même les sites sur lesquels elle souhaite voir édifier les infrastructures qui lui sont nécessaires. Gilles Siméoni, Président du Conseil Exécutif de Corse, était d’ailleurs présent vendredi dernier.

Le respect de la couverture du territoires par la 4G et des zones blanches / centres bourgs se précise de plus en plus.

En effet, au 30 juin 2019, la Corse dénombrait pas moins de 810 sites tous opérateurs confondus au 30 juin 2019, dont 688 équipés en 4G.

Une progression constante opérée depuis le printemps 2018 sur l’ensemble du territoire.

Depuis cette date, ce sont pas moins de 122 sites qui devaient faire l’objet d’une migration vers la 4G dont 100 situés sur des pylônes mutualisés c’est-à-dire utilisés indifféremment par les quatre opérateurs présents sur l’Ile de Beauté.

Il en reste donc 22 à faire basculer vers cette technologie, autour des communes de Salice, Rosazia et Vivariu.

Au plus tard fin 2022 d’autres pylônes multi-opérateurs passeront en 4G au plus : 8 pylônes (9 communes) en Corse du Sud ; 14 pylônes (19 communes) en Haute-Corse

Entre fin 2019 et début 2021, en complément des sites à passer en 4G et à construire, 31 sites au titre du dispositif de couverture ciblée, seront construits et financés par les opérateurs.

Source FFT

Ainsi, au niveau national, les 900 premiers sites de ce dispositif ont été identifiés entre juillet 2018 et mars 2019. Parmi cette liste, 31 sites en Corse seront construits d’ici 12 à 24 mois

Liste des 31 sites du dispositif de couverture ciblée issu des arrêtés de 2018 et 2019 en Corse

  • Quenza 2
  • Coti-Chiavari (Coti Chjavari) 1
  • Bastelica 1
  • Zicavo (Zicavu) 3
  • Castifao (Castifau) 2
  • Santa-Lucia-di-Mercurio (Santa-Lucia-di-Mercuriu) 1
  • Parata (A Parata) 1
  • Upulasca / Popolasca 1
  • Pruno (U Prunu) 1
  • Corte (Corti) 2
  • Pianello 1
  • Sant’Andréa-di-Bozio 1
  • Santa-Reparata-di-Moriani 1
  • Ajaccio 1
  • Galéria 4
  • Zonza 1
  • Ghisoni 1
  • Lugo-di-Nazza 1
  • Zalana 1
  • Morosaglia 1
  • Soccia 1
  • Rosazia / Murzo 1
  • Olmeto (Miluccia) 1

Source : Fédération Française des Télécoms.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum