Xavier Niel reçoit un ‘prix de l’entrepreneur d’Ile-de-France’

30

 

A l’occasion de la 14ème édition du Grand Prix de l’Entrepreneur (Organisé par Ernst&Young et le magasine ’L’Entreprise’, en association avec Le Figaro, Radio-Classique, LCI, Fortis, Kadeos et Microsoft), Xavier Niel a reçu le titre pour la région Ile-de-France.

Acteur-clé du marché depuis de longues années, il a changé le visage de l’Internet Français, apportant innovation et stratégie dans un milieu autrefois imprévisible, et aujourd’hui en pleine expansion.

Extrait de l’article du Figaro :
« Le jury d’Ile-de-France a ouvert le feu en remettant hier le prix 2006 à Xavier Niel, président-directeur général d’Iliad, holding de contrôle du fournisseur d’accès Internet Free. À 39 ans, ce dernier n’a rien d’un nouveau venu dans le monde entrepreneurial. Vingt ans après avoir surfé sur la première vague technologique du Minitel, il a saisi la deuxième vague en lançant en 1994 le premier fournisseur d’accès à Internet en France, revendu depuis à ce qui allait devenir Neuf Cegetel. « Être entrepreneur, c’est d’abord travailler avec son propre capital », explique-t-il. Fondateur et principal actionnaire d’Iliad, Xavier Niel contrôle aujourd’hui, avec Free et ses 18 % de part de marché, le deuxième opérateur Internet français, derrière Orange.

[…]

Plus que jamais, Free s’affiche comme un empêcheur de tourner en rond pour France Télécom. Le nombre de ses clients Internet ADSL atteint désormais 1, 9 million. C’est plus de 40 % du nombre actuel d’abonnés de France Télécom. Au même titre que le Club Med a pu symboliser à une époque un art des vacances, Free a chamboulé la relation du consommateur avec Internet.« 

  • Lire l’article du Figaro.
  • Partager

    A propos de l'auteur

    30 commentaires

    1. C'est justifié. Même si on peut critiquer Free sur de nombreux points, il n'en reste pas moins qu'ils ont toujours un train d'avance par rapport à leurs concurrents sur la plupart des innovations technologiques. Certes, Free essui les plâtres en innovant, mais elle prouvent que la technologie ne peut qu'aller de l'avant. Si d'autres opérateurs prennaient exemple, les avancées seraient encore plus spectaculaires. Mais la concurrence préfère vérifier que la technologie fonctionne avant de se lancer. Merci Iliad

    2. "le nombre de ses clients Internet ADSL atteint désormais 1, 9 million. C'est plus de 40 % du nombre actuel d'abonnés de France Télécom." Ca veus dire 40 % du FAI Wanadoo (Orange) ou 40 % de tous les clients FT (Wanadoo, Orange mobile, France Telecom (telephone fixe)) ?

    3. Guilhem a écrit :
      Ca veus dire 40 % du FAI Wanadoo (Orange) ou 40 % de tous les clients FT (Wanadoo, Orange mobile, France Telecom (telephone fixe)) ?
      Vu les autres imprécisions ou erreurs contenues dans l'article, il vaut mieux s'en tenir à d'autres sources que celles offertes par les journalistes :-)

    4. Guilhem a écrit :
      "le nombre de ses clients Internet ADSL atteint désormais 1, 9 million. C'est plus de 40 % du nombre actuel d'abonnés de France Télécom." Ca veus dire 40 % du FAI Wanadoo (Orange) ou 40 % de tous les clients FT (Wanadoo, Orange mobile, France Telecom (telephone fixe)) ?
      Cela veut dire simplement que chez wanadoo, ils sont à peu près 4.5 à 4.7 (de tête) millions d'internautes : il faut faire une règle de 3 : 1.9 ---------------------------- > 40% ? ---------------------------- > 100% Donc 1.9 / 0.4 = 4.75 millions d'abonnés (Calculatrice) Voila Alex

    5. 39 ans ? :o moi qui croyais qu'il approchait la 50aine ... Y'a pas à dire, c'est bien une entreprise de jeunes :D En tous cas, on peux dire ce qu'on veux sur Free, X. Niel, c'est pas un con :D Merci à lui d'avoir fait de free ce qu'il est maintenant :)

    6. Réagir sur le forum