Xavier Niel candidat à la reprise du Monde

4

Après avoir investi dans la presse indépendante, comme Bakchich ou Mediapart, Xavier Niel souhaite passer à la vitesse supérieure en se joignant à un trio de repreneurs potentiels pour le journal Le Monde.

L’actionnaire majoritaire du groupe Iliad rejoint donc un groupe de candidats potentiels à la reprise du Monde, déjà composé de Matthieu Pigasse (banquier, propriétaire des Inrockuptibles) et de Pierre Bergé (entrepreneurs et mécène bien connu).

A eux trois, les investisseurs proposent de mettre plus de 80 millions d’euros sur la table, à parité. Ils seront confrontés à deux autres offres : celle du Nouvel Observateur de Claude Perdriel allié au groupe de presse espagnol Prisa ; et celle du milliardaire italien Carlo De Benedetti, propriétaire du quotidien La Repubblica.

Le choix retenu par le journal, actuellement détenu par le groupe Lagardère (qui souhaite s’en désengager), devrait être annoncé dans le courant du mois de juin.

Source : Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Quand Nicolas Sarkozy appelle le patron du Monde extraits : ( ......... ) Mais la conversation ripa plutôt vers la candidature du trio sus-décrit. Tout en faisant mine de ne pas s'en mêler, Nicolas Sarkozy concentra ses critiques sur Xavier Niel, présenté comme "un homme du peep-show", peu digne d'entrer au capital du journal fondé par Hubert Beuve-Méry. Nicolas Sarkozy, même s'il est l'homme des grâces, n'a pas oublié que les premiers euros tombés dans la poche du jeune Xavier Niel étaient issus du business florissant du Minitel rose... Selon Nicolas Sarkozy, ce serait "une folie" de faire entrer Niel dans la bergerie du Monde . Mais, bien sûr, la recapitalisation du Monde , le chef de l'État assurait n'en avoir rien à faire. ( ......... ) Pendant ce temps, Claude Perdriel, un peu juste en numéraire, se cherche des alliés. Ça tombe bien, il se trouve que Stéphane Richard (actuel patron d'Orange et ancien dircab de Christine Lagarde) pourrait lui apporter les 35 à 40 millions d'euros qui lui font défaut. Richard possède, en effet, une fortune personnelle issue de l'immobilier. De là à ce qu'Orange s'engage, plus tard, dans la foulée de son patron.. ( ........ ) http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-06-08/influence-info-lepoint-fr-quand-nicolas-sarkozy-appelle-le-patron-du-monde/1253/0/464018 C'est bien la 1ère fois de l'année ou je suis d'accord avec sarko :/ Mon ré-abonnement au Monde va en dépendre..

  2. Réagir sur le forum