Vente du centre d’appels Mobipel (Colombes) : décision du tribunal le 28 mai

0

Dans l’affaire en référé opposant SUD Télécom Mobipel à la direction d’Iliad, sur la vente du centre d’appels de Colombes, la décision sera rendue le 28 mai.

Présenté en mars par la direction d’Iliad, le projet de cession du centre d’appels de Colombes (Mobipel) à l’italien Comdata se heurte à la résistance des syndicats. En particulier SUD Télécom Mobipel, qui a décidé d’amener l’affaire devant la justice. Dans le cadre d’une procédure en référé d’heure à heure, une première audience a eu lieu au Tribunal de Grande Instance de Nanterre, mercredi.

Les deux parties ont eu l’occasion de présenter leurs arguments. Pour les plaignants, cette vente est « l’aboutissement d’une procédure illicite ». Les salariés dénoncent une « compression d’effectifs » déguisée, ayant abouti à la suppression de 57% des effectifs du centre d’appels depuis un mouvement social en 2014. Des pratiques mises en lumière, notamment, dans un reportage de Cash Investigation très médiatisé.

SUD Télécom croit y voir une intention de la direction de « se débarrasser de Mobipel », afin notamment de « baisser la représentativité de certaines organisations syndicales » au sein du groupe Iliad. Et rappelle par ailleurs que le Comité d’Entreprise n’a pas été informé de telles orientations stratégiques pour l’année 2018, comme la loi le prévoit…

Une « absence de sérieux » dénoncée par Iliad

De son côté, la défense a invité le tribunal à ne « pas se contenter d’un sophisme, des rumeurs ou des faits journalistiquement retransmis ». L’avocat de Mobipel et de MCRA (maison-mère des centres d’appel de Free) a dénoncé « l’absence de sérieux » de l’enquête de Cash Investigation citée par les parties plaignantes.

Pour le groupe, cette cession s’inscrit « dans le cadre d’un projet extrêmement stratégique ». Le repreneur, le groupe italien Comdata, est en effet partenaire d’Iliad pour son lancement en Italie, où il opérera son service clients. La vente de Mobipel « permettre à Comdata de se former et d’être immédiatement opérationnel », argue ainsi l’avocat de la défense. Cette version avait déjà été avancée par Angélique Gérard (directrice de la relation abonnés d’Iliad).

La décision est attendue pour le 28 mai. Sans attendre, en complément de cette procédure en référé, les syndicats ont engagé une autre action en justice sur le fond. L’audience est prévue pour le 21 septembre 2018.

Source : AFP, via Romandie

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum