TVA : l’UE ne serait qu’un « prétexte » selon Iliad

0

Lors de la présentation des résultats du groupe Iliad mardi, Maxime Lombardini a affirmé que, concernant la hausse attendue de la TVA sur les forfaits triple-play, l’Union européenne ne serait qu’un « prétexte » pour le gouvernement…

Y’aurait-il anguille sous roche ? Selon Maxime Lombardini, la lettre du commissaire européen Algirdas Semeta, adressée au ministère du Budget en avril dernier, qui remettait en cause le double taux de TVA appliqué aux forfaits triple-play français, ne constituait pas une urgence.

« La Commission européenne est un prétexte. La mise en demeure ne vise pas une action très immédiate », a-t-il jugé, estimant que le gouvernement devait quelques « éclaircissements » aux opérateurs à ce sujet.

« Le gouvernement prend prétexte d’une mise en demeure pour toucher la TVA sur le triple play », a-t-il directement accusé, assurant enfin que « si la TVA changeait, ce serait une atteinte très directe au pouvoir d’achat des consommateurs, car les opérateurs ne pourront pas éviter de répercuter la modification de la TVA ».

Voir aussi notre dossier :

- Modification de TVA, quelles conséquences pour Free ?

Source : Le Figaro, Média+

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.